EL SEGUNDO, États-Unis – Steve Nash est sur le point d’entreprendre une nouvelle étape qui devrait être la dernière de sa carrière, à 38 ans.

Quand Nash enfilera l’uniforme des Lakers lorsque ceux-ci amorceront leur saison régulière contre Dallas, mardi soir, il se lancera à la quête du championnat de la NBA qui lui a toujours échappé, en 16 saisons.

«C’est une des principales raisons pourquoi je joue encore, a t-il dit après la séance d’entraînement des siens, lundi. J’aime les défis. Je n’ai pas encore remporté de titre, et j’aimerais savoir ce que ça donne comme sensation. Ça finirait bien une carrière.»

Le natif de Victoria en C.-B. a été le joueur par excellence de la ligue en 2004-05 et 2005-06, avec les Suns de Phoenix.

Nash a signé un contrat de trois ans avec les Lakers après huit saisons en Arizona, où il a amorcé sa carrière. Il a ensuite aidé les Mavericks (2000-01) et les Suns (2004-05) à se rendre en finale de l’Ouest.

Les Lakers compteront sur ses habiletés de passeur et sa précision de tir, des atouts qui l’ont placé dans l’élite du basketball.

Nash, l’un des rares Canadiens choisi au premier tour (15e au total par Phoenix, en 1996), sera notamment aidé par Kobe Bryant, Dwight Howard, Pau Gasol et Metta World Peace. Bryant est encore ennuyé au pied droit; il ne s’est pas entraîné, lundi, et son statut est incertain pour mardi.

Bryant est perçu comme le visage de l’organisation, mais l’entraîneur Mike Brown dit que c’est Nash qui va orchestrer les attaques.

«Nash joue de façon extrêmement intelligente, a dit Brown. Je pense qu’il sait qu’il est essentiel à la bonne marche de notre équipe.»

Brown ajoute que Nash peut aussi agir comme meneur pour gérer les commentaires des nombreux observateurs qui attendent beaucoup de l’équipe, saison après saison.

Brown veut que ses joueurs laissent de côté ces éléments extérieurs pour ainsi éviter les distractions, tout au long de la saison.

«Il y en a beaucoup qui veulent mettre leur grain de sel ici et là et il faut les ignorer, a dit Brown. Il faut que notre équipe reste un groupe uni.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!