SAINT-LOUIS — Miles Mikolas a signé une quatrième victoire consécutive, Matt Carpenter a cogné son 36e circuit de la saison et les Cardinals de St. Louis ont battu les Giants de San Francisco 9-2, dimanche, pour compléter un balayage de trois matchs.

Cette victoire permet aussi aux Cardinals de demeurer dans la course pour obtenir une place lors du duel éliminatoire de la Ligue nationale.

Les Cardinals (87-69) ont remporté leurs trois derniers matchs et ont signé six victoires lors de leurs sept dernières rencontres. Les Cardinals ont amorcé la journée avec une avance d’un match et demi sur les Rockies du Colorado et accusent toujours un retard de deux matchs sur les Brewers de Milwaukee, qui sont dans le siège conducteur en vue du match éliminatoire. La formation de St. Louis accueillera les Brewers lundi soir, lors du premier match d’une série de trois.

«Nous nous sentons très bien, a admis Mikolas. Nous nous sentons forts. Nous sentons que nous sommes une équipe qui est dangereuse et une équipe qui pourrait donner beaucoup de fil à retordre.»

Mikolas (17-4) a alloué deux points — dont un mérité — et deux coups sûrs en sept manches de travail. Il a également retiré huit frappeurs sur des prises. John Brebbia et Giovanny Gallegos se sont succédé au monticule pour limiter les Giants à cinq coups sûrs.

«Ma balle rapide voyageait bien, alors j’ai tenté d’en faire bon usage, a expliqué Mikolas, qui se trouve à égalité avec Max Scherzer, des Nationals de Washington, et Jon Lester, des Cubs de Chicago, au chapitre du plus grand nombre de victoires dans la Ligue nationale. Ils se sont élancés tôt dans la rencontre et j’ai réussi quelques retraits rapides.»

Mikolas a obtenu 11 départs de sept manches et plus. Il s’agissait de sa meilleure performance de la saison au chapitre des coups sûrs concédés.

«Il prend les commandes dans les comptes, ce qui fait douter les frappeurs, a relaté le gérant des Cardinals, Mike Shildt. Il peut lancer n’importe quel type de balle, quand il le veut. Ces combinaisons font de lui l’excellent lanceur qu’il est.»

Andrew Suarez (7-12) a concédé deux points et six coups sûrs en cinq manches de travail. Les Giants ont terminé avec une fiche de 31-50 à l’étranger. En deux ans, ils ont présenté un dossier de 57-105 lors des matchs disputés à l’extérieur.

Les Giants ont encaissé un 10e revers d’affilée sur la route face à des équipes de la section Centrale de la Ligue nationale, après avoir gagné pour la dernière fois le 27 mai face aux Cubs de Chicago.

«C’est une formation difficile à affronter, a reconnu le gérant des Giants, Bruce Bochy. Ils ont de la puissance, ils sont rapides, ce sont de bons athlètes.»

Les deux derniers frappeurs de l’alignement des Cardinals ont permis aux locaux de prendre les devants 2-0 en frappant deux simples, alors qu’il y avait deux retraits.Yairo Munoz a inscrit le premier en deuxième manche, tandis que Mikolas l’a frappé en quatrième manche.

Harrison Bader a amorcé une séquence de cinq points en sixième manche en réalisant un amorti pour un point. Munoz et Paul DeJong ont ajouté des simples d’un point, tandis que Jose Martinez a claqué un double de deux points. Carpenter a ajouté un circuit de deux points aux dépens de Casey Kelly en huitième.

«Tout le monde a contribué à la victoire, a admis Carpenter. Les gars ont trouvé le moyen de mettre des points sur le tableau, même s’il y a quelques gars qui ont plus de difficultés à le faire en ce moment. C’est ce qui fait de nous une bonne équipe.»

Brandon Crawford a mis un terme à sa disette de 0 en 9 en septième manche, lorsqu’il a cogné une longue balle de deux points.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!