Eugene Hoshiko Eugene Hoshiko / The Associated Press

TOKYO — Daniil Medvedev a défait le favori local Kei Nishikori 6-2, 6-4 en finale de l’Omnium du Japon, dimanche, pour décrocher son troisième titre en carrière sur le circuit de l’ATP.

Nishikori, la troisième tête de série, avait atteint la finale du tournoi sans avoir concédé le moindre set, mais cette fois-ci il a été brisé à trois reprises par le Russe.

Medvedev a obtenu un deuxième trophée cette saison à titre de joueur qualifié, après avoir accompli l’exploit à Sydney en janvier. Il est ainsi devenu le premier tennisman russe à triompher à l’Omnium du Japon.

Nishikori tentait de rejoindre les légendaires Pete Sampras et Stefan Edberg, qui ont chacun gagné ce tournoi à trois reprises. Il a cependant éprouvé des ennuis dès le départ, et a rapidement tiré de l’arrière 4-1 au premier set.

Medvedev a bien servi, comme en témoignent ses 32 points au service à ses 33 dernières tentatives. Il n’a pas été brisé une seule fois à compter des quarts de finale.

Nishikori a encaissé une huitième défaite d’affilée en finale, soit une triste séquence qui a commencé en 2016.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!