WASHINGTON — Wayne Rooney a inscrit deux buts en deuxième demie pour porter son total à neuf en 16 rencontres cette saison, et le D.C. United est venu de l’arrière pour battre le Fire de Chicago 2-1 dimanche.

Rooney a d’abord créé l’égalité à la 62e minute, lorsque sa légère déviation d’une passe transversale de Paul Arriola a contraint le gardien Stefan Cleveland à jongler avec le ballon, permettant à l’ex-capitaine de la sélection anglaise de tirer dans une cage béante. Ronney a ensuite converti un penalty à la 81e minute, à la suite d’une faute de Junior Moreno.

Le D.C. United (11-11-8) est à deux points de l’Impact de Montréal dans la course au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Association Est, avec deux matchs de plus à négocier. Le D.C. United a maintenant marqué 55 buts cette saison, soit son plus haut total en MLS depuis 2007.

L’ex-joueur de l’Impact Raheem Edwards a ouvert la marque à la 51e minute pour le Fire (8-17-7).

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!