Mark Humphrey / The Associated Press Drew Brees

NOUVELLE-ORLÉANS — Le quart des Saints de La Nouvelle-Orléans Drew Brees a balayé du revers de la main tous les commentaires disant qu’il était préoccupé par son total de verges en carrière.

«Ce n’est pas vraiment le moment de penser à ça, a mentionné Brees quant à la possibilité qu’il dépasse Peyton Manning pour le plus haut total de verges par la passe (71 940), lundi soir, quand les Saints accueilleront les Redskins de Washington. Je veux me concentrer sur le match et sur ce que je dois faire pour gagner. C’est mon travail.»

Brees a besoin de 201 verges aériennes pour établir une nouvelle marque de la NFL.

«Quand ma carrière sera terminée, j’aurai l’occasion de prendre le temps d’y réfléchir et remercier ceux qui ont eu un impact important sur ma carrière ainsi que sur ma vie», a ajouté Brees.

De la façon dont le quart des Saints se comporte, cette journée semble encore très loin et il pourrait battre encore plus de records avant la fin de son illustre carrière.

Contrairement à Manning ou à Brett Favre, il est difficile d’estimer pendant encore combien de saisons Brees va disputer.

Manning a éprouvé des difficultés après avoir subi une blessure au cou, tard dans sa carrière. Même s’il a été assez bon pour gagner un Super Bowl avec les Broncos de Denver, son déclin était évident et sa retraite était inévitable après la saison 2015. À ce moment, il n’avait pris part qu’à 10 matchs et il n’avait amassé que 2249 verges par la passe, son plus bas total en carrière.

Favre n’a même pas attendu la fin de la saison 2010 avant d’annoncer qu’il ne désirait plus endurer les contrecoups d’une autre campagne dans la NFL.

Même s’il est âgé de 39 ans et qu’il en est à sa 18e saison dans la NFL, Brees affiche une production offensive qui laisse sous-entendre qu’il pourrait jouer pendant beaucoup plus longtemps que la dernière saison qu’il lui reste à son contrat.

Il montre une moyenne de 323,8 verges par match, ce qui le classe dans le top-10 de la NFL. Son pourcentage de réussite de 75,8 est le plus haut de la ligue. S’il continue sur cette voie, Brees pourrait même abaisser son propre record de 72 pour cent, établi la saison dernière.

Plus tôt cette saison, Brees a devancé Favre pour le plus grand nombre de passes complétées de l’histoire de la NFL, avec 6344, un total qui ne cesse d’augmenter d’ailleurs.

Lorsqu’il est question de savoir pendant combien de temps Brees offrira du jeu de très grande qualité, le vétéran demi inséré Ben Watson, qui a aussi joué avec Tom Brady, exprime son optimisme avec précaution parce qu’il a vu plusieurs belles surprises et des déceptions inattendues.

«On ne sait jamais. Tu dois tirer avantage de chaque jour. On ne sait jamais quand une blessure peut survenir ou ce qui peut arriver, a indiqué Watson. Quand je le regarde en ce moment, je dirais qu’il a toutes les habiletés physiques et mentales qu’il avait dans ses meilleures années.»

L’entraîneur-chef des Redskins, Jay Gruden, a vu Brees orchestrer une remontée spectaculaire de plusieurs touchés contre son équipe dans la dernière moitié du quatrième quart, la saison passée. Sa défensive se prépare à vivre un scénario semblable dans le match revanche, lundi.

«Il n’a pas changé du tout. C’est un très bon quart dans la pochette. Il a une très bonne anticipation et une précision incroyable. Nous pouvons couvrir les receveurs comme nous le voulons, il va trouver la petite brèche», a conclu Gruden.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!