EAST RUTHERFORD, N.J. — Carson Wentz a lancé trois passes de touché et les Eagles de Philadelphie ont profité du travail de leur défensive et des unités spéciales pour battre les Giants de New York 34-13 jeudi soir, afin d’éviter une troisième défaite d’affilée pour la première fois depuis la saison 2016.

Wentz a repéré Alshon Jeffrey sur 13 et une verge et a complété une passe de 10 verges à Zach Ertz dans la zone des buts pour aider les Eagles (3-3) à se forger une avance de 31-6. C’est la quatrième fois que les Eagles battent les Giants (1-5) et c’est la septième fois en huit matchs qu’ils ont le dessus sur la formation de New York.

«Je suis très content de la façon dont nous avons joué aujourd’hui dans les trois phases du jeu, a déclaré l’entraîneur-chef des Eagles Doug Pederson. Nous avons un groupe très résilient.»

Corey Clement a inscrit un majeur après une course d’une verge et Jake Elliott a ajouté des bottés de placement de 33 et de 30 verges pour les champions en titre du Super Bowl.

«C’est une grosse victoire pour nous, a reconnu Wentz. C’est gros de battre une équipe de notre section. Avoir une fiche de 3-3, c’est mieux que d’en avoir une de 2-4. Ça nous ressemble plus. Nous pouvons bâtir quelque chose à partir de ça.»

La recrue des Giants Shaquon Barkley a inscrit un touché après une course de 50 verges et a parcouru une distance totale de 130 verges avec le ballon. L’unité offensive des Giants a été huée à quelques reprises par les partisans. Aldrick Rosas a inscrit deux placements de 33 et de 21 verges.

Les deux équipes avaient bien besoin d’un gain jeudi soir, alors qu’elles tentent de tirer profit des difficultés que connaissent les équipes dans la section Est de l’Association nationale et ce sont les Eagles qui ont réussi leur pari.

Ils ont amorcé la rencontre inscrivant 14 points au premier quart face à la formation new-yorkaise.

Eli Manning a été pressé par la défensive des Eagles tout au long de la rencontre. Il a complété que 24 de ses 43 passes pour des gains aériens de 281 verges.

«Nous voulons appliquer de la pression sur le quart adverse toutes les semaines, a admis Pederson. Ces matchs sont des batailles. Et l’équipe qui a dérangé le plus le quart l’emporte. Nous avons frappé Eli (Manning) et nous l’avons projeté au sol à quelques occassions. C’était énorme.»

Dans la première séquence à l’attaque des Giants, Kamu Gugier-Hill a intercepté la passe de Manning. Trois jeux plus tard, Wentz, qui a complété 26 de ses 36 passes pour 278 verges de gains par la voie des airs, a été forcé de sortir de la pochette et a finalement rejoint Jeffery dans la zone des buts.

Après une course de 46 verges, Barkley a permis à Rosas de réduire l’écart 7-3. Au second quart, un plaqué de Barkley a permis aux Giants de réduire l’écart 14-6, mais Wentz a propulsé les Eagles en avant 21-6.

Elliott a porté la marque à 24-6 avant que les deux équipes retraitent aux vestiaires et les Eagles ont mis le match hors de portée avec une séquence de 75 verges, qui s’est soldée par l’attrapée de Jeffery dans la zone des buts.

Barkley a effectué le seul bon coup par la suite pour les Giants en inscrivant un majeur au troisième quart pour réduire l’écart 31-13.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!