LAVAL, Qc — Le Rocket de Laval a inscrit trois buts dans un intervalle de 2:52 en première période et a amorcé sa saison à domicile en beauté en l’emportant 5-2 devant les Devils de Binghamton, vendredi soir.

Le capitaine Byron Froese a enclenché un festival offensif au premier engagement au cours duquel les deux équipes ont échangé au total cinq buts en 3 minutes 31 secondes.

Devant les 8257 partisans réunis à la Place Bell de Laval, la troupe de Joël Bouchard a ainsi infligé un premier revers aux Devils (2-1-0).

David Sklenicka, Nikita Jevpalovs et Alexandre Grenier ont également enfilé l’aiguille au premier tiers du côté de la formation lavalloise. Kenny Agostino a porté le coup de grâce à 8:53 de la troisième période. Il a également amassé une aide sur le troisième but du Rocket (2-1-0).

Après avoir concédé deux buts rapides aux Devils au cours du premier vingt, Charlie Lindgren s’est ressaisi et a repoussé 17 des 19 rondelles dirigées vers lui.

Nick Lappin, en supériorité numérique, et Nathan Bastian ont répliqué du côté des visiteurs, qui ont profité que d’une seule des six occasions offertes par le Rocket en avantage numérique pour s’inscrire à la marque.

Cam Johnson a pour sa part réalisé 26 arrêts dans la défaite.

Après que Froese eut soulevé la foule avec le tout premier but de la saison du Rocket à domicile, Lappin est venu calmer les ardeurs des locaux en nivelant la marque 56 secondes plus tard, déjouant Lindgren grâce à un tir sur réception à la suite d’une superbe passe latérale.

Sklenicka n’a pas perdu de temps pour redonner les devants au Rocket, 21 secondes plus tard. En désavantage numérique, l’agressivité des joueurs de Bouchard en zone neutre a permis aux locaux de reprendre possession du disque. S’avançant vers la cage adverse, Michael McCarron a réussi à déjouer Johnson entre les jambières, après qu’il eut effectué l’arrêt partiellement, et Sklenicka a poussé du bout du bâton le disque derrière la ligne des buts pour assurer le but.

La ténacité du Rocket n’avait toutefois pas fini de surprendre.

Quelques instants plus tard, Jevpalovs s’est emparé du retour de lancer de Jake Evans pour creuser l’écart 3-1. Malgré le but de Bastian, qui s’est retrouvé seul devant Lindgren à l’embouchure du filet, Grenier a profité de l’avantage d’un homme sur la glace pour permettre aux siens de retraiter au vestiaire pour le premier entracte avec une avance de 4-2.

Après une période médiane faible en rebondissement, Agostino a complété le travail en troisième période. Sur la séquence, l’attaquant a sauté sur le retour de lancer de Froese pour soulever la rondelle par-dessus la jambière droite de Johnson.

Les deux équipes croiseront le fer à nouveau samedi après-midi à la Place Bell pour compléter leur programme double.

Note aux lecteurs: Version corrigée. Dernier Para: les deux équipes s’affronteront demain

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!