GREEN BAY, Wis. — Une interception, une pénalité coûteuse et un placement victorieux. Ce fut une dernière minute excitante pour les Packers de Green Bay.

Mason Crosby a réussi un placement de 27 verges alors que les dernières secondes du match s’écoulaient et les Packers de Green Bay sont venus de l’arrière pour triompher 33-30 contre les 49ers de San Francisco, lundi soir.

Les Packers ont orchestré une séquence de 81 verges à la suite d’une interception de Kevin King, avec 67 secondes à jouer à la rencontre, pour préparer le botté victorieux de Crosby.

La série à l’attaque des Packers s’est notamment poursuivie quand le demi de coin des 49ers Richard Sherman a écopé une pénalité pour contact illégal, en troisième essai et 15 verges à franchir, ce qui a effacé un sac aux dépens d’Aaron Rodgers alors qu’il ne restait que 43 secondes à écouler.

Rodgers a ensuite réussi un jeu au sol de 21 verges. Le double récipiendaire du titre de joueur le plus utile de la NFL a également complété deux passes pour des gains de 19 verges avant que Crosby joue les héros pour les Packers (3-2-1).

Le vétéran botteur a été parfait en quatre tentatives après avoir raté quatre placements la semaine dernière, dans un revers contre les Lions de Detroit.

«Ç’a été une des semaines les plus difficiles de ma carrière», a avoué Crosby.

«C’est une fin de match méritée pour lui, après ce qu’il a vécu la semaine dernière, a ajouté Rodgers. L’équipe est restée derrière lui et il a répondu.»

Rodgers a lancé deux passes de touché et pour des gains aériens de 425 verges.

Le quart C.J. Beathard a amassé 245 verges par la voie des airs et il a lancé deux passes payantes pour les 49ers (1-5).

Beathard a conjugué ses efforts à ceux du receveur Marquise Goodwin pour inscrire deux longs touchés et pendant un moment, tout semblait indiquer que les 49ers tiendraient le coup pour enregistrer une première victoire depuis qu’ils ont appris que le quart Jimmy Garoppolo allait rater le reste de la saison.

Les revirements leur ont une fois de plus coûté cher. Les 49ers en ont commis trois lundi soir, mais aucun n’a été plus important que l’interception de King à la ligne de 10 des Packers.

«Je suis très déçu. Nous avions une occasion de gagner cette partie. Ça fait mal», a affirmé l’entraîneur-chef des 49ers, Kyle Shanahan.

King, un demi de coin de deuxième année, a bien couvert Goodwin et il a attrapé une passe un peu flottante de Beathard.

Rodgers s’est ensuite mis au travail, aidé de la pénalité à Sherman, qui couvrait le receveur Davante Adams. Le quart des Packers a complété 25 de ses 46 passes. Adams a capté 10 ballons pour des gains de 132 verges. Trois receveurs des Packers ont obtenu au moins 100 verges.

La formation de Green Bay a marqué 10 points dans les deux dernières minutes de la rencontre et cette victoire est bienvenue à l’aube d’une semaine de congé.

Goodwin a réussi quatre réceptions pour des gains de 126 verges. Beathard a vu 16 de ses 23 tentatives de passe être saisies.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!