Comme c’est souvent le cas en année post-olympique, la plupart des têtes d’affiche du patinage artistique prennent une pause. Et ce sera, sans surprise, de nouveau le cas à Skate America, une compétition qui mettra la table pour les Internationaux Patinage Canada la semaine prochaine à la Place Bell de Laval.

La série des Grands Prix, qui totalise six épreuves, se mettra en branle à Everett, dans l’État de Washington, à compter de vendredi. Évidemment, de nombreux champions américains participeront à cette escale aux États-Unis, dont Nathan Chen, Bradie Tennell, les danseurs Madison Hubbell et Zach Donohue ainsi que le couple Alexa Scimeca Knierim et Chris Knierim.

Après des arrêts aux États-Unis et au Canada, la série se transportera vers la Finlande, le Japon, la Russie et la France, avant de culminer avec la tenue de la Finale du Grand Prix de l’ISU à Vancouver, en décembre. Le double champion japonais Yuzuru Hanyu, la championne olympique russe Alina Zagitova ainsi que les médaillés d’or en danse aux derniers Mondiaux, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, devraient tous être en action, à un moment ou à un autre pendant la saison.

La hiérarchie mondiale risque donc d’être fort différente cette saison, surtout en l’absence des vétérans patineurs canadiens. Les meilleurs danseurs de l’histoire, Tessa Virtue et Scott Moir, qui ont obtenu trois médailles d’or et deux autres d’argent aux Jeux olympiques, pour accompagner leurs trois titres mondiaux, ont annoncé leur retraite, tout comme leur compatriote Patrick Chan, triple champion du monde. La championne du monde, Kaetlyn Osmond, qui a grimpé sur la troisième marche du podium en simple aux Jeux olympiques de Pyeongchang, a également pris une pause.

Par conséquent, la compétition risque d’être moins relevée, notamment chez les messieurs. Les principaux adversaires de Chen à Skate America seront son compatriote Vincent Zhou ainsi que le Russe Sergei Voronov. Hanyu se joindra aux autres patineurs à Helsinki, plus tard cette saison. Nam Nguyen, d’Ottawa, et Kevin Reynolds, de Vancouver, seront les représentants de l’unifolié dans cette catégorie.

Chez les dames, il faudra avoir à l’oeil la Japonaise Satoko Miyahara, qui devra elle-même se méfier de la meilleure patineuse russe, Elena Radionova. À l’instar de Hanyu, Zagitova renouera avec la compétition à Helsinki, tandis que Medvedeva participera aux Internationaux Patinage Canada la semaine prochaine, après avoir remplacé son entraîneur par le Canadien Brian Orser à Toronto. L’Ontarienne Alaine Chartrand tentera de venir brouiller les cartes.

Le couple Knierim tentera pour sa part de bousculer les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov, favoris pour obtenir aux grands honneurs à Everett. Les Canadiens Evelyn Walsh et Trennt Michaud, qui seront également à Laval la semaine prochaine, seront aussi en action.

Les danseurs Hubbell et Donohue, qui ont remporté leur premier titre américain en janvier de justesse devant les éventuels médaillés de bronze aux derniers JO, Maia et Alex Shibutani, seront les favoris ce week-end. À noter qu’aucun couple canadien ne prendra part à cette compétition.

— Avec l’Associated Press

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!