La Presse canadienne

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé mercredi soir au Centre Bell entre les Blues de St. Louis et le Canadien de Montréal.

Aucune perte de temps
Pour la quatrième fois en six matchs depuis le début de la saison, le Canadien est parvenu à s’inscrire en premier à la marque. Et il l’a fait rapidement. Après seulement 39 secondes de jeu, en fait. Propulsé par une belle sortie de zone orchestrée par le défenseur Mike Reilly et l’attaquant Artturi Lehkonen, Max Domi s’est présenté en zone des Blues lors d’une poussée à deux contre un avec Jonathan Drouin. Pourchassé par Vladimir Tarasenko, Domi est quand même parvenu à décocher un tir du revers à ras la glace, qui a glissé entre les jambières de Jake Allen. Drouin a aussitôt récupéré la rondelle pour commémorer le premier but de Domi dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

Une punition coûteuse au Canadien
Lorsque les Blues sont arrivés au Centre Bell, ils formaient l’une des sept équipes à afficher un rendement supérieur à 30 pour cent en avantage numérique. Complètement tenus en échec lors de leur première opportunité au milieu du premier vingt, les hommes de Mike Yeo ont fait mouche à la deuxième occasion pour porter le score 1-1. Du point central de la ligne bleue, Vince Dunn s’est servi de Ryan O’Reilly comme écran et a battu Carey Price d’un puissant tir à la droite du gardien du Canadien.

Au tour des Blues de payer le prix
Quelque quatre minutes après que les Blues eurent créé l’égalité, les joueurs du Canadien ont repris un avantage d’un but également lors d’une supériorité numérique. Après avoir reçu le disque de Charles Hudon, le défenseur Mike Reilly a habilement contourné Alexander Steen et décoché un tir des poignets d’une quarantaine de pieds qui s’est frayé un chemin jusque derrière Jake Allen, qui semblait avoir la vue obstruée par Paul Byron. Comme dans le cas de Max Domi, il s’agissait d’un premier but pour Reilly avec le Tricolore.

Carey Price se montre alerte
Nullement sollicité pendant les 20 premières minutes du match, Carey Price a vu l’action de beaucoup plus près pendant la période médiane. Un poteau est venu à sa rescousse et même s’il a été victime d’un but, il s’est montré solide lorsque testé, notamment contre Alexander Steen tôt dans l’engagement.

Gallagher fait la différence à 19:49
Au troisième engagement, le Canadien a écouler une punition avant de payer cher pour une deuxième sanction, infligée 37 secondes après la première. Charles Hudon et Matthew Peca ont été fautifs. Avec Peca au cachot, Brayden Schenn a créé l’impasse de l’enclave, suite à une passe d’Alex Steen. Mais Gallagher a soulevé la foule en toute fin de match, après un cafouillage des Blues, et le Canadien a pu mériter un troisième gain consécutif.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!