Mark Schiefelbein Mark Schiefelbein / The Associated Press

MOSCOU — La Tunisienne Ons Jabeur est devenue la première joueuse de son pays à se qualifier pour une finale de la WTA et elle fera face à Daria Kasatkina en finale de la coupe du Kremlin.

Jabeur, championne junior des Internationaux de France en 2011, a défait Anastasija Sevastova 6-3, 3-6, 6-3 en demi-finales.

Disputant son septième match en autant de jours après avoir franchi les qualifications, Jabeur a par deux fois concédé un bris au troisième set avant d’obtenir à son tour le bris pour prendre l’avance 5-3.

Jabeur, classée 101e au monde, est maintenant assurée de surpasser le meilleur classement d’une joueuse issue d’un pays arabe. L’autre Tunisienne, Selima Sfar, avait atteint le 75e rang en 2001.

Kasatkina, 14e joueuse mondiale, a éliminé Johanna Konta 6-4, 6-3 dans l’autre demi-finale.

Depuis sa première finale victorieuse en avril 2017, Kasatkina s’est inclinée trois fois d’affilée en match de championnat, dont à la coupe du Kremlin l’an dernier.

Au tableau masculin, au moins un Russe est assuré d’accéder à la finale puisque Daniil Medvedev et Karen Khachanov s’affronteront en demi-finales samedi.

Medvedev a triomphé 6-2, 1-6, 6-4 contre le finaliste de l’an dernier Ricardas Berankis, tandis que Khachanov a vaincu Mirza Basic 6-2, 7-6 (5).

Andreas Seppi s’est qualifié pour les demi-finales, lui qui est en quête d’un premier titre depuis la coupe du Kremlin en 2012. L’Italien a surpris Filip Krajinovic, quatrième tête de série, 6-4, 7-6 (2).

Seppi a maintenant rendez-vous en finale avec Adrian Mannarino, qui a eu raison du Biélorusse Egor Gerasimov 7-6 (3), 6-3.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!