AUSTIN, Texas — Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a signé le meilleur chrono des deux premières séances d’essais libres au Grand Prix de Formule 1 des États-Unis, en dépit du fait que la pluie a joué les trouble-fête tout au long de la journée vendredi.

Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a encaissé un dur coup dans sa course au titre après qu’il eut écopé d’une pénalité de trois places sur la grille de départ dimanche. L’Allemand a commis un excès de vitesse en matinée alors que le drapeau rouge était agité. Il doit l’emporter dimanche ou finir à sept points ou moins de Hamilton afin de poursuivre la lutte au moins jusqu’au Grand Prix du Mexique, la semaine prochaine.

Vettel a dû être pénalisé pour «demeurer constant avec les décisions prises dans le passé», ont affirmé les commissaires de l’épreuve.

«Je croyais avoir ralenti, a dit Vettel, qui a rencontré les commissaires avant de connaître sa sanction. J’ai dû regarder autour pour voir ce qui se passait. À partir de l’intérieur de la voiture, j’ai suffisamment ralenti. Je ne crois pas que la bonne décision a été prise. S’il y a une voiture derrière vous, elle peut vous foncer dedans, mais il est plus important de ne pas être pénalisé.»

Hamilton a été dominant sous la pluie lors de la première séance d’essais. Il a signé un chrono d’une minute et 47,502 secondes sur le circuit des Amériques, ce qui lui a permis de retrancher 1,3 seconde au temps de son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas. Vettel a pris le cinquième rang en matinée.

La plupart des pilotes sont demeurés dans les garages en raison des intempéries en après-midi. Hamilton s’est retrouvé en piste pendant les huit dernières minutes de la séance, mais il n’a pu améliorer son temps. Vettel a tourné pendant les 12 dernières minutes.

Lance Stroll fut l’un des rares à s’aventurer en piste en après-midi, et il a signé le 12e chrono en 1:54,637. Son coéquipier chez Williams, Sergey Sirotkin, s’est contenté du 15e temps.

«Je voulais me familiariser avec le circuit, et ressentir l’adhérence des pneus sous la pluie, a expliqué Stroll, à propos de sa sortie en après-midi. Nous n’avons pu tirer de véritables leçons, mais ç’a été le cas pour tout le monde. Je ne veux pas dire que nous avons de la difficulté sur le sec, mais ce serait bien s’il pouvait pleuvoir dimanche. Je me croise les doigts.»

Carlos Sainz, Daniel Ricciardo, Romain Grosjean, Kevin Magnussen et Bottas sont tous demeurés aux puits en après-midi.

La pluie devrait encore faire des siennes samedi. Les prévisions météorologiques locales annoncent cependant une belle journée pour la course dimanche.

— Avec La Presse canadienne

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!