MONTRÉAL – Tyler Johnson a marqué deux fois en troisième pour mener le Crunch de Syracuse à une victoire de 4-1 contre les Bulldogs de Hamilton devant 18 582 spectateurs au Centre Bell.

Mike Angelidis et Philip-Michael Devos ont marqué les autres buts des vainqueurs, qui ont bénéficié des 13 arrêts de Dustin Tokarski.

Steve Quailer a été l’unique marqueur du club-école du Canadien, qui se retrouve maintenant avec une fiche de 4-4-2 après ce deuxième échec d’affilée. Robert Mayer a effectué 27 arrêts.

Le Crunch a porté sa fiche à 7-1-2 avec cette victoire.

L’attaquant des Bulldogs Blake Geoffrion a quitté la rencontre en première période après une sévère mise en échec du défenseur Jean-Philippe Côté. Geoffrion a été surpris la tête basse par Côté le long de la rampe. Il avait le visage ensanglanté au moment de gagner le vestiaire. Il a ensuite été conduit à l’hôpital.

Côté n’a pas été pénalisé pour cette percutante, mais légale mise en échec. Il a toutefois écopé d’une pénalité majeure pour s’être battu avec Mike Blunden, qui s’est rué sur lui après le contact.

Devos a donné les devants aux Bulldogs 1-0 en première quand il a fait dévier le tir de Dmitri Korobov derrière Mayer pour son premier but de la campagne.

Quailer a aussi inscrit son premier de la saison à 2:07 de la deuxième pour faire 1-1. Il a transporté la rondelle sur l’aile droite au cours d’un deux contre un en compagnie de Gabriel Dumont. Il a opté pour un tir des poignets qui a déjoué Tokarski du côté de la mitaine.

Angelidis a redonné les devants pour de bon au Crunch en fin de deuxième, quand il a battu Mayer entre les jambes de l’enclave pour son quatrième de la saison.

Johnson a complété la marque avec deux buts en trois minutes en troisième. Il a d’abord complété le jeu de Richard Panik et Ondrej Palat à 7:58. Il a ensuite été crédité du quatrième filet des vainqueurs quand le tir de Panik a dévié sur sa jambe avant d’entrer dans le filet à 10:55.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!