Matt Slocum Matt Slocum / The Associated Press

MILWAUKEE — Après sa glissade au marbre, Ryan Braun s’est relevé et a levé les bras au ciel en souriant comme un gamin.

Sans le savoir, cette précieuse avance d’un point venait de donner le ton à la rencontre.

Jesus Aguilar a redonné de l’éclat à la formation de Milwaukee en récoltant trois points produits pour permettre aux Brewers de forcer la tenue d’un match ultime dans la série de championnat de la Ligue nationale en vertu d’un gain de 7-2 devant les Dodgers de Los Angeles, vendredi soir.

«Je ne pense pas à moi. La chose la plus importante, à la fin de la journée, c’est de gagner des matchs, a déclaré Aguilar. Demain, ça pourrait être quelqu’un d’autre. Ce soir, c’était moi.»

Les Brewers ont évité l’élimination en se forgeant une solide avance de 4-1 en première manche et ont tenu le fort grâce au travail colossal de l’enclos des releveurs.

Le septième duel de la série sera présenté samedi soir au Miller Park de Milwaukee. La recrue des Dodgers Walker Buehler affrontera Jhoulys Chacin au monticule, avec Josh Hader qui pourra s’amener en remplacement après avoir profité d’une journée de congé.

C’est la première fois depuis qu’ils se sont inclinés devant les Cardinals de St. Louis en 1982 que les Brewers vont disputer un septième match. Les Dodgers ont quant à eux baissé pavillon devant les Astros de Houston lors du duel ultime en Série mondiale la saison dernière.

«Nous devons gagner demain. Nous avons un match de plus, a laissé entendre Machado. Ils ont bien joué aujourd’hui. Nous devons simplement être meilleurs demain.»

David Freese a amorcé le sixième affrontement du championnat de la Nationale en faisant taire les partisans réunis au Miller Park de Milwaukee grâce à un circuit.

Le silence des partisans ne fut que de courte durée.

Soutenue par leurs supporters, la formation de Milwaukee a rebondi après avoir subi deux revers consécutifs au Dodgers Stadium grâce à la même formule qu’elle a utilisée pour mettre la main sur le titre de la section Centrale de la Ligue nationale.

Aguilar a répondu rapidement et a amorcé une excellente séquence offensive des Brewers en cognant un double de deux points aux dépens de Hyun-Jin Ryu, et Corey Knebel et Jeremy Jeffress ont guidé l’enclos des releveurs vers une autre solide performance.

«N’importe qui, n’importe où, n’importe quand, a soutenu Knebel. Nous sommes prêts.»

Les Dodgers tentaient de décrocher de titre de la Nationale pour une deuxième année consécutive et espéraient avoir un peu de temps pour se préparer à affronter les puissants Red Sox de Boston.

Ryu a toutefois concédé cinq points en trois manches de travail et les Dodgers n’ont pas été en mesure de venir de l’arrière cette fois-ci, comme ils l’avaient habilement fait lors du deuxième affrontement de la série, devant les partisans des Brewers.

Knebel a remplacé Wade Miley au cours de la cinquième manche, après que le partant eut alloué deux points en cinq coups sûrs et deux buts sur balles à son deuxième départ consécutif. Knebel, Jeffress et Corbin Burnes se sont assuré de conserver le pointage intact en n’accordant aucun coup sûr à l’adversaire. Knebel a récolté la victoire et Burnes a effectué trois retraits d’affilée en neuvième manche pour conclure le match sur une note positive.

Aguilar a fait regretter le gérant de l’équipe, Craig Counsell, d’avoir voulu le remplacer par Hader dans l’alignement. Le joueur de premier but, qui n’avait récolté qu’un point produit jusqu’à présent dans la série, a permis aux Brewers de prendre les devants 2-1 en première manche et a par la suite inscrit un but sur un mauvais lancer en septième, avant de conclure sa soirée de travail avec un simple d’un point en huitième.

«C’était le meilleur scénario possible pour nous, c’est certain», a admis Counsell.

Freese a produit les deux points des Dodgers. Le reste de l’équipe n’a généré que trois simples. Hanté par les huées de la foule tout au long de la soirée, Manny Machado n’a pas été en mesure d’atteindre les sentiers en quatre présences au bâton. Il a été retiré à deux reprises au marbre.

«Vous savez quoi? Je suis concentré sur le match, a expliqué Machado. J’essaie d’y aller lancer par lancer, de frapper des coups sûrs. Nous devons faire ce qu’il faut pour gagner sur le terrain. Nous n’avons pas bien exécuté le plan ce match ce soir.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!