Le fameux ‘Big Three’ réunissant l’Université Laval, l’Université Western et l’Université de Calgary monopolisent l’attention dans ces éliminatoires du football universitaire canadien, principalement à cause du fait que ces institutions sont toutes invaincues.

Mais n’écartez pas l’Université de Montréal, quatrième au classement canadien.

Les Carabins pourraient causer la surprise à l’aube du duel de samedi contre le Rouge et Or à la Coupe Dunsmore — la finale du championnat québécois. Les Montréalais ont alloué seulement 46 points en saison régulière et forcé le Rouget et Or à disputer une prolongation lors de leur dernière visite à Québec.

«S’il y a une chose qui ne me préoccupe pas, c’est de les motiver pour cette rencontre», a déclaré l’entraîneur-chef des Carabins Danny Maciocia.

Le Rouge et Or (8-0, 1-0 en éliminatoires) a arraché une courte victoire de 12-7 aux Carabins sur leur terrain le 8 septembre, et les a de nouveau vaincus un mois plus tard 18-15 en prolongation à Québec.

«Ce sera tout un test d’essayer de vaincre cette équipe à trois reprises au cours d’une même saison», a reconnu l’entraîneur-chef du Rouge et Or Glen Constantin.

Le Rouge et Or, qui s’est incliné devant l’Université Western à la Coupe Vanier l’an dernier, a pulvérisé l’Université Sherbrooke 40-0 le week-end dernier, tandis que les Carabins humiliaient l’Université McGill 48-2.

«Les détails auront un impact sur le résultat, a dit Maciocia. Nous devons porter une attention particulière aux détails, et nous devons nous assurer de connaître nos responsabilités. Si certains items doivent être respectés sur la ligne de mêlée, alors ils le seront.

«Nous devons aussi être conscients que nous nous retrouverons dans un environnement hostile, et nous devons nous assurer de faire abstraction de tous ces bruits.»

Laval avait battu Montréal 25-22 en finale provinciale l’an dernier. Le Rouge et Or, qui a éliminé l’Université de Calgary pour s’octroyer la Coupe Vanier en 2016, a plié l’échine 39-17 devant les Mustangs de l’Université Western lors de la finale canadienne de l’an dernier, à Hamilton.

Maciocia a mentionné que ses joueurs avaient regardé les bandes vidéo de ce match afin de les préparer à affronter le Rouge et Or.

«Le front offensif (de Western) s’est clairement imposé contre Laval, et ç’a fait toute la différence», a-t-il évoqué.

Le champion du Québec affrontera le vainqueur de la section Atlantique la semaine prochaine à la Coupe Uteck, tandis que le champion de l’Ontario croisera le fer avec le champion de l’Ouest à la Coupe Mitchell.

La Coupe Vanier sera présentée le 24 novembre à Québec.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!