Tim Ireland Tim Ireland / The Associated Press

LONDRES — Le Japonais Kei Nishikori a surpris le Suisse Roger Federer lors de son premier match aux Finales de l’ATP en l’emportant en deux manches de 7-6 (4), 6-3, dimanche.

À deux points de perdre le premier set, Nishikori a effectué un superbe coup du revers qui a forcé Federer à envoyer la balle dans la foule, ce qui lui a valu un avertissement de l’arbitre.

Federer n’a jamais été en mesure de reprendre du poil de la bête par la suite et s’est incliné lors de son premier match de fin de saison pour la première fois depuis 2013.

«Je me disais:  »quel était son argument, pourquoi me donner un avertissement? », a reconnu Federer. Mais rien de plus que ça. Je pensais être fâché, mais je ne l’étais pas. Maintenant je suis fâché parce que j’ai perdu.»

Federer, détenteur de 20 titres du Grand Chelem, a pris les devants lorsque son adversaire lui a offert un bris sur un plateau d’argent au début de la seconde manche, mais Nishikori n’a pas mis de temps pour répliquer.

«C’est toujours un gros défi de jouer face à Roger (Federer), a avoué Nishikori. La première manche n’a pas été facile.»

Federer, six fois champion du tournoi, devra remporter ses deux prochains matchs de la phase préliminaire s’il souhaite conserver ses chances de remporter son 100e titre en carrière.

Plus tôt, Kevin Anderson a réussi son entrée en scène aux Finales de l’ATP en disposant de Dominic Thiem 6-3, 7-6 (10).

Le vétéran âgé de 32 ans, qui participe au tournoi de fin de saison pour la première fois de sa carrière, a de nouveau été efficace au service pendant le premier set à l’O2 Arena. Il a ensuite préservé deux balles de manche avant de s’adjuger le bris d’égalité du deuxième set.

Le Sud-Africain, qui fut finaliste à Wimbledon cette saison, a aussi exploité ses puissants coups droits — particulièrement au premier set —, et provoqué une série d’erreurs de Thiem au quatrième jeu, qui ont entraîné le bris déterminant.

Thiem a haussé la cadence en deuxième manche, mais l’Autrichien âgé de 25 ans n’a pu obtenir de bris en dépit du fait qu’il a contraint Anderson à négocier des égalités à deux reprises.

Le bris d’égalité a mis la table pour de multiples mini-bris, permettant notamment à Thiem d’éviter trois balles de match. Anderson a cependant converti une occasion, alors qu’il était au service, avec un coup droit gagnant sur la ligne pour prendre les commandes 11-10.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!