SYRACUSE, N.Y. — Le défenseur Cameron Gaunce a brisé l’égalité à mi-chemin en troisième période et le Crunch de Syracuse a eu raison du Rocket de Laval par la marque de 6-4, samedi soir.

Lors d’un avantage numérique, Gaunce a décoché un puissant lancer frappé de la ligne bleue qui a trompé la vigilance de Michael McNiven. Ce but est venu couronner la remontée du Crunch, qui tirait de l’arrière 3-1 au deuxième engagement.

Devant son ancien entraîneur-chef avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, Alex Barré-Boulet a amassé un but et deux mentions d’assistance pour le Crunch (8-5-1). Carter Verhaeghe et Alexander Volkov ont tous les deux obtenu un but et une aide tandis que Cal Foote et Taylor Raddish ont ajouté un but chacun.

Connor Ingram a gardé le fort pour le Crunch et il a enregistré la victoire même s’il a cédé quatre fois devant 28 lancers. La formation de Syracuse n’a pas perdu en temps réglementaire à ses sept dernières sorties.

L’indiscipline a coûté cher au Rocket (7-9-2), qui a écopé sept pénalités mineures. Les adversaires ont profité de quatre d’entre elles pour faire bouger les cordages.

Michael Chaput a touché la cible deux fois pour la troupe de Joël Bouchard, qui a vu Ryan Sproul et Michael Pezzetta noircir la feuille de pointage une fois. Jake Evans s’est fait complice de deux réussites des siens.

McNiven a alloué cinq buts sur 21 tirs pour le Rocket, qui a perdu ses deux derniers matchs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!