Mark Humphrey Mark Humphrey / The Associated Press

MOSCOU — Le Comité olympique russe a contesté une décision d’un tribunal de Moscou qui espérait renverser la disqualification pour dopage sportif d’un double médaillé d’or aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

La Cour municipale de Moscou a tranché le mois dernier en faveur du bobeur Alexander Zubkov — qui fut le porte-drapeau de la Russie lors de la cérémonie d’ouverture des JO de Sotchi —, lui permettant de conserver ses médailles en dépit de la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de maintenir sa disqualification, puisque son verdict n’est pas valide en Russie.

Cette décision contestait sans contredit l’autorité du TAS et du Comité international olympique.

Le COR a mentionné jeudi que le verdict du TAS était recevable en vertu du droit international, et que l’ignorer pourrait entraîner de nouvelles sanctions du CIO contre la Russie — pouvant même aller jusqu’à l’exclusion de la Russie des Jeux olympiques d’été de Tokyo en 2020.

Le COR a ajouté qu’il était préoccupé à l’idée que la décision de la Cour municipale de Moscou «suscite le doute envers la Russie quant à sa volonté de lutter contre le dopage sportif».

Zubkov a remporté l’épreuve de bob à deux et de bob à quatre aux Jeux olympiques de Sotchi, mais il a été disqualifié par le CIO l’année dernière. Le verdict a été maintenu par le TAS, après l’appel de Zubkov. La charte olympique stipule que tout différend aux JO doit être soumis au TAS.

Les résultats de Zubkov et de ses coéquipiers sont toujours effacés des JO, mais la décision de la Cour municipale de Moscou pourrait compliquer la tâche du CIO, qui souhaite récupérer les médailles. Les équipages suisse et letton sont en voie d’obtenir leur médaille d’or.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!