Kathy Willens Kathy Willens / The Associated Press

CALGARY — Le défenseur des Flames de Calgary Mark Giordano a été suspendu pour deux rencontres pour avoir donné un coup de genou au capitaine Mikko Koivu, du Wild du Minnesota, tandis que l’attaquant Ryan Lomberg a écopé d’une suspension supplémentaire d’un match pour s’en être pris au défenseur du Wild Matt Dumba.

Les incidents séparés sont survenus jeudi, lors d’une victoire de 2-0 des Flames contre le Wild.

Giordano a reçu une punition mineure pour avoir fait trébucher Koivu lors d’une entrée de zone tard en troisième période. Dans la vidéo explicative du département de la sécurité des joueurs, on indique que Giordano a étiré la jambe pour neutraliser Koivu, ce qui a provoqué un contact genou contre genou.

Koivu a été blessé sur la séquence et n’était pas en uniforme vendredi quand le Wild rendait visite aux Oilers d’Edmonton. Il est plutôt rentré au Minnesota pour subir des examens.

De son côté, Lomberg ratera aussi deux matchs. Il avait d’abord reçu une suspension automatique d’une rencontre pour son rôle d’instigateur lors des cinq dernières minutes d’un match. Le département de la sécurité des joueurs a décidé de le sanctionner une deuxième fois pour avoir violé la règle 70.2 en quittant son banc légalement pour s’en prendre immédiatement à un rival.

Lomberg a attaqué Dumba après que le défenseur du Wild eut appliqué une sévère mise en échec légale au centre Mikael Backlund, des Flames, dans la dernière minute de jeu de la troisième période.

L’entraîneur-chef des Flames, Bill Peters, s’est vu infliger une amende automatique de 10 000 $ US pour le rôle d’instigateur de Lomberg.

Giordano a été mis à l’amende une fois dans sa carrière 784 matchs dans la LNH. Lomberg en est à ses premières frasques, lui qui disputait un 10e match dans le circuit Bettman, jeudi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!