Rick Scuteri Rick Scuteri / The Associated Press

LOS ANGELES — Dwyane Wade, du Heat de Miami, n’est pas certain de quoi penser du fait d’atteindre le cap des 1000 matches.

Le vétéran de 36 ans a ajouté cette corde à son arc en jouant à Los Angeles face aux Clippers, samedi soir. Avec une récolte de 25 points, il a mené son club à une imposante victoire de 121-98, inscrivant cinq paniers de trois points.

«Je ne sais pas trop ce que ça veut dire, a dit Wade, à propos d’un chiffre dont peuvent se targuer 14 joueurs actifs, dont LeBron James. Je ne suis pas sûr qu’il faut en faire tout un plat. Je pense que c’est juste un autre numéro.»

L’entraîneur du Heat, Erik Spoelstra, croit que Wade ne devrait pas être si modeste.

«C’est fou d’y penser, a t-il dit avant la rencontre. Ça reflète une persévérance et une résilience incroyables. Ça fait partie de ce que je veux enseigner aux jeunes joueurs, cette ténacité. Il s’est réinventé, mais il a aussi fait preuve de dévouement pour garder la forme, pour pouvoir continuer de jouer comme il l’entend.»

Lundi, Wade et James – repêchés la même année (2003), amis de longue date et aussi coéquipiers, avec Miami et Cleveland – pourraient s’affronter pour la dernière fois, quand le Heat va se mesurer aux Lakers.

Wade et James s’échangeront leurs chandails après ce match. Wade l’a déjà fait souvent avec d’autres rivaux, cette saison, mais le geste de lundi sera encore plus chargé d’émotion.

«Je pense que de jouer l’un contre l’autre une dernière fois, ça va nous faire du bien, mentionne Wade. On va prendre le temps de jaser un peu après le match. Quand je me suis dit que je ferais les échanges de chandails, je voulais au départ limiter ça à LeBron, Chris Paul et Carmelo Anthony. Ç’a pris beaucoup plus d’ampleur, mais avec LeBron, ça va être spécial.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!