THE CANADIAN PRESS Carey Price, Andrei Svechnikov et Jeff Petry

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé jeudi soir au Centre Bell entre les Hurricanes de la Caroline et le Canadien de Montréal.

Le Canadien teste Mrazek sans succès

Quarante-huit heures après leur désolante sortie au Minnesota, les joueurs du Canadien ont amorcé la rencontre avec aplomb et obtenu les six premiers tirs de la première période. Quatre d’entre eux, des tirs de qualité, ont été enregistrés dans un intervalle de 40 secondes mais Petr Mrazek s’est montré solide. Il n’a pas bronché sur l’un des quatre tirs de Mike Reilly pendant la première période, a bien réagi devant Brendan Gallagher qui, de l’enclave, a fait dévier un tir de Brett Kulak et a stoppé coup sur coup les efforts de Phillip Danault et de Tomas Tatar.

Svechnikov étale tout son talent

Si des partisans du Canadien se demandaient pourquoi Andrei Svechnikov avait été choisi au deuxième rang de la séance de sélection de juin dernier — avant Jesperi Kotkaniemi — ils ont vu pourquoi pendant la troisième minute de jeu de la période médiane. Alors que les deux formations jouaient à court d’un joueur à la suite de pénalités simultanées à Janne Kuokkanen et à Jordie Benn, Svechnikov a reçu une passe de Bret Pesce à la ligne rouge, s’est déplacé en parallèle avant d’accentuer sa vitesse en entrée de zone. Malgré son expérience, Shea Weber n’a rien pu faire contre l’accélération du jeune russe. Après avoir contourné Weber, Svechnikov a coupé au filet et battu Carey Price d’un superbe tir dans la partie supérieure gauche du filet.

Peca relance le Canadien

Laissé de côté lors de huit des dix rencontres précédentes, incluant les trois dernières, Matthew Peca a redonné vie au Canadien et à ses partisans en créant l’égalité à 13:51 du deuxième vingt. Le rapide attaquant a résolu l’énigme que représentait Petr Mrazek jusque-là en déjouant le gardien tchèque d’un vif tir des poignets décoché tout en se retournant qui s’est frayé un chemin dans la partie supérieure gauche du filet. Le jeu a pris son origine à la suite d’un revirement de Haydn Fleury dans le coin droit de la patinoire, ce qui a permis à Kenny Agostino de récupérer la rondelle derrière le filet et de préparer le deuxième but de Peca cette saison.

Jeff Petry donne l’avance au Tricolore

Un peu plus de trois minutes après le but de Peca, les hommes de Claude Julien ont pu savoureur leur première avance du match grâce au défenseur Jeff Petry. Pressé par un bon échec-avant de Jonathan Drouin, Justin Faulk a vu sa passe interceptée par Max Domi sur le flanc gauche. Le combatif joueur de centre du Canadien a aussitôt repéré Petry du côté droit, et le défenseur américain a trompé la vigilance de Petr Mrazek dans la partie supérieure droite du filet. Une trentaine de secondes plus tôt, Carey Price avait réalisé un spectaculaire arrêt de la jambière droite contre Justin Williams, à la suite d’une erreur de Brett Kulak.

Une bordée de buts se termine en faveur du Canadien

Le troisième vingt a donné lieu à sept filets. Andrei Svechnikov a rappliqué 23 secondes après la mise au jeu, sur son propre rebond. Vingt-deux secondes plus tard, Brendan Gallagher a redonné l’avance au CH, signant un troisième but en cinq matches. Artturi Lehkonen a fait 4-2 grâce à une savante feinte. Jaccob Slavin a corsé les choses en milieu de période, d’un tir des poignets, puis Andrew Shaw a converti une passe de Shea Weber. Mais le Tricolore a dû continuer de se retrousser les manches, car Sebastian Aho a réduit l’écart à nouveau (15:41). Finalement, Jeff Petry a mis fin au débat en marquant dans un filet désert – un but obtenu en dégageant par la baie vitrée.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!