CALGARY – L’équipe canadienne a procédé à ses dernières coupures, jeudi, dévoilant ainsi la liste des joueurs qui participeront au Championnat mondial de hockey junior.

La nomination de Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin des Mooseheads de Halifax — tous deux âgés de 17 ans — parmi les 13 attaquants sélectionnés est significative, puisque le conflit dans la LNH a permis au Canada de pouvoir compter sur tous ses meilleurs joueurs de moins de 20 ans en vue du tournoi.

Anthony Camara, Phillip Danault, Jonathan Huberdeau, Charles Hudon, Boone Jenner, JC Lipon, Ryan Nugent-Hopkins, Ty Rattie, Brett Ritchie, Mark Scheifele et Ryan Strome sont les autres attaquants à avoir été choisis.

Dougie Hamilton, Scott Harrington, Ryan Murphy, Xavier Ouellet, Griffin Reinhart, Morgan Rielly et Tyler Wotherspoon seront les défenseurs d’Équipe Canada junior, alors que Jordan Binnington, Jake Paterson et Malcolm Subban sont les gardiens sélectionnés.

Mais l’incertitude dans le dossier du lock-out dans la LNH soulève une question: Steve Spott pourra-t-il compter sur ces 23 joueurs lorsque le Championnat mondial de hockey junior s’amorcera le 26 décembre à Ufa, en Russie?

L’entraîneur du Canada ne connaît malheureusement pas la réponse.

Alors que les deux parties impliquées dans le conflit ne donnent pas l’impression qu’il est près de se régler pour le moment, il semble que peu de choses séparent encore les joueurs et les propriétaires dans les négociations. Plus tôt cette semaine, la ligue a annulé tous les matchs jusqu’au 30 décembre, mais les camps d’entraînement pourraient commencer avant cette date advenant un règlement soudain du lock-out.

«Je suis confiant, mais en même temps je comprends que certaines décisions qui vont être prises au cours des prochaines semaines sont hors de mon contrôle, a mentionné Spott. Si je vais avoir de la difficulté à dormir la nuit, ce sera en raison d’une décision que j’aurai prise moi-même. On ne peut rien contrôler. C’est dommage d’un certain point de vue, mais j’espère que quand nous allons prendre l’avion samedi, nous allons terminer le tournoi avec le même groupe avec lequel nous allons le commencer.»

Huberdeau, Scheifele, Strome, Jenner, Hamilton et Harrington faisaient partie de la formation qui a remporté le bronze lors de l’édition 2012 du tournoi, présenté en Alberta.

Le Canada a été médaillé d’or cinq fois de suite entre 2005 et 2009, avant de gagner l’argent en 2010 et 2011. L’équipe avait été particulièrement dominante en 1995 et 2005 — lors des deux derniers conflits de travail dans le circuit Bettman.

Les attaquants Daniel Catenacci, Mark McNeill, Hunter Shinkaruk et Tom Wilson, les défenseurs Frank Corrado, Mathew Dumba et Ryan Sproul, ainsi que le gardien Laurent Brossoit ont été retranchés par l’équipe jeudi.

La Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL) domine avec 11 joueurs sélectionnés au sein de la formation canadienne, suivie de la LHJMQ avec six, de la Ligue de hockey junior de l’Ouest (WHL) avec cinq et de la LNH avec un (Nugent-Hopkins). Les trois gardiens proviennent quant à eux de la OHL.

Le Canada amènera un troisième gardien à Ufa par mesure préventive, au cas où le partant ou son auxiliaire se blesseraient. Spott n’a pas encore précisé quel gardien allait jouer quel rôle.

«C’est tellement une soirée spéciale pour ces jeunes hommes que je ne voulais pas la gâcher avec une annonce un peu moins amusante, a-t-il déclaré. Je vais garder ça pour cette semaine, nous allons nous asseoir et avoir cette conversation. C’est un beau moment pour eux ce soir (jeudi) et je voulais que ça demeure ainsi.»

Avec MacKinnon et Drouin, l’attaquant de 19 ans JC Lipon est le seul autre joueur à ne pas encore avoir été repêché par une équipe de la Ligue nationale. Les Bruins de Boston mènent avec trois choix de repêchage.

La formation canadienne quittera pour la Finlande samedi afin de s’entraîner avant le début du tournoi.

Plus tôt jeudi, Camara et Rattie avaient touché la cible pour le Canada dans un gain de 2-0 contre une équipe composée de joueurs universitaires, au camp de sélection.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!