RUKA, Finlande – Mikael Kingsbury de Deux-Montagnes a défait Alexandre Bilodeau pour triompher en bosses en parallèle à la Coupe du monde de ski acrobatique, samedi.

Kingsbury a prévalu sous des conditions froides et venteuses, alors que chez les dames, Justine Dufour-Lapointe a signé une deuxième place.

Kingsbury, 20 ans, devait se défaire de Cédric Rochon de Saint-Sauveur et Marc-Antoine Gagnon de Terrebonne. C’est toutefois la confrontation finale avec Bilodeau, le champion olympique en titre, qui le rendait le plus nerveux.

«Je savais qu’il y avait beaucoup de pression pour mon duel avec Alex, alors j’ai essayé de relaxer et d’avoir du plaisir sur la piste, a dit Kingsbury, vainqueur du globe de cristal la saison dernière. Même s’il est mon coéquipier, j’ai essayé de faire comme s’il était n’importe quel autre rival. On dirait que je dois toujours faire face à d’autres Canadiens, alors j’ai beaucoup de pratique à ce niveau-là.»

Et la stratégie a semblé fonctionner.

«J’ai vraiment fait une belle descente contre Alex, je n’ai pas fait d’erreur, a confié Kinsgbury. J’ai la meilleure équipe au monde… ils m’ont tous félicité à la fin, et je serai là pour eux quand ils gagnent, c’est sûr.»

Bilodeau s’est dit assez satisfait de sa performance, à son retour à la compétition à temps plein.

«C’est toujours un défi contre Mikael, a dit le natif de Rosemère. Il est l’un des meilleurs au monde et je suis content pour lui, il a très bien skié. De mon côté c’était une bonne journée, mais il y a place à de l’amélioration. J’ai fait une erreur en milieu de piste dans la dernière course.»

Jeremy Cota des États-Unis a obtenu le bronze au détriment de Gagnon.

Rochon a fini septième, un rang devant Simon Pouliot-Cavanagh de Québec.

Philippe Marquis, de Québec également, a commis une bévue en qualifications et a terminé 43e.

Chez les dames, l’Américaine Heather McPhie a battu Dufour-Lapointe en finale, tandis que le bronze est allé à la Japonaise Aiko Uemura.

Dufour-Lapointe, de Montréal, était heureuse de poursuivre sur le même élan qui lui a rapporté huit médailles la saison dernière.

«J’étais très contente parce que pour la première fois, j’ai eu les plus hauts scores techniques pour les virages en qualifications, a t-elle dit. J’ai travaillé là-dessus tout l’été, alors c’est déjà un objectif d’accompli. Contre McPhie (sa cinquième course de la journée), j’étais un peu fatiguée, j’ai baissé les yeux un peu et j’ai fait une erreur.»

Toutes les Canadiennes ont atteint les finales. La recrue Andi Naude de Penticton, en C.-B., a fini cinquième après avoir été battue par Uemura.

Chelsea Henituk de Spruce Grove (Alberta) a fini huitième; les soeurs montréalaises Chloé et Maxime Dufour-Lapointe ont terminé neuvième et 14e, respectivement, tandis qu’Audrey Robichaud de Québec a obtenu la 16e place.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!