OTTAWA – Athlétisme Canada a congédié l’entraîneur-chef Alex Gardiner et le chef de la direction technique nationale Martin Goulet, mercredi.

La décision découle du rendement décevant du pays aux Jeux olympiques de Londres, l’été dernier.

«Je pense qu’avec ‘argent impliqué il faut que les gens rendent des comptes, et il y a des attentes quant à la performance, a dit le chef de la direction d’Athlétisme Canada, Rob Guy. Notre milieu est axé sur la performance et comme tout le monde, nous avons des objectifs à atteindre. Nous recevons beaucoup d’argent pour essayer de gagner des médailles, et quand les résultats ne sont pas là, nous devons considérer des façons de s’améliorer.»

Le Canada avait un objectif de trois podiums en athlétisme à Londres, mais il n’y a eu qu’une seule médaille, celle de bronze de Derek Drouin au saut en hauteur.

Le relais 4×100 m a brièvement célébré ce qu’on croyait être une médaille de bronze, mais l’équipe a été disqualifiée car Jared Connaughton a mis le pied sur la ligne dans la troisième portion du relais.

Lors des Jeux Paralympiques, la récolte du pays en athlétisme a été neuf médailles, alors que l’objectif était de 14.

Guy espère avoir choisi un nouvel entraîneuf-chef d’ici à la mi-mars, dans l’optique d’amener «un style différent et une nouvelle structure de leadership.»

Le Canada a comme objectif de gagner deux médailles lors des prochains Mondiaux d’athlétisme à Moscou, au mois d’août.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!