MONTRÉAL – L’Impact de Montréal a eu de la difficulté à trouver le fond du filet depuis le début de la saison, mais ce n’est pas par manque de volonté.

Après trois rencontres, l’équipe d’expansion dans la MLS se classe deuxième derrière le Sporting de Kansas City au chapitre des tirs (48) et des tirs cadrés (19). Toutefois, seul le capitaine Davy Arnaud a fait bouger les cordages, il y a deux semaines lors du match d’ouverture locale de l’équipe qui s’est conclu par un verdict nul de 1-1.

L’Impact (0-2-1) sera à la recherche d’un premier but à l’étranger et d’une première victoire dans la MLS, samedi, alors qu’il rendra visite à Thierry Henry et aux Red Bulls de New York.

L’entraîneur-chef de l’Impact, Jesse Marsch, croit que son équipe est en train de développer la chimie nécessaire pour convertir leurs occasions de marquer en points au tableau indicateur.

«Même lors des entraînements, nous réussissons de meilleurs jeux à l’attaque, a noté Marsch, vendredi. Nous devons garder notre sang-froid autour du filet adverse.

«Nous attendons tous un déclic pour transformer nos chances en buts. Mais personne panique dans l’équipe en attendant.»

Même si Marsch n’a pas confirmé la composition de sa formation partante, on est en mesure de s’attendre à quelques changements en raison de ce qu’on a vu à l’entraînement cette semaine.

Le vétéran Bernardo Corradi, âgé de 36 ans, a remplacé dans le groupe principal Justin Braun, qui a raté plusieurs occasions de marquer.

De plus, Zarek Valentin, qui est de retour avec l’équipe à la suite de l’élimination de la formation américaine des moins de 23 ans dans les qualifications olympiques, a évolué comme arrière droit à la place de Jeb Brovsky, qui est suspendu.

Corradi, un ancien de la Série A italienne, s’est joint à l’Impact en fin de camp d’entraînement et a passé un peu plus de temps sur le terrain à chaque match afin de retrouver la forme. Il devrait maintenant avoir l’occasion de jouer pendant 90 minutes.

Il apporte avec lui sur le terrain un bon bagage d’expérience, une présence physique et un puissant tir. Marsch a déclaré qu’il pourrait aussi créer de l’espace pour des joueurs comme l’attaquant Sanna Nyassi ou le milieu de terrain Arnaud.

«Bernardo a une très grande compréhension de sa position, a indiqué Marsch. Il peut remporter des ballons avec sa tête ou avec ses pieds.»

Corradi a mentionné qu’il était assez en forme pour jouer pendant 90 minutes si nécessaire.

«Je suis excité parce que ce sera peut-être mon premier match comme partant, a-t-il dit. J’espère faire un bon travail.»

La semaine dernière, l’Impact s’est incliné 2-0 contre le Crew de Columbus dans un match au cours duquel Brovsky avait été expulsé à la 19e minute. Moins de 20 minutes plus tard, l’arbitre avait accordé un penalty au Crew.

La tâche ne sera pas plus facile samedi à New York puisque les Red Bulls sont une des forces du circuit avec dans ses rangs des vedettes internationales comme Henry et Rafa Marquez.

Les Red Bulls (1-2-0) ont battu les Rapids du Colorado 4-1 à New York la semaine dernière.

Aussi dans Sports:

blog comments powered by Disqus