TORONTO – Huit Québécois sont montés sur le podium à l’Omnium de taekwondo du Canada, jeudi.

Quatre d’entre eux ont remporté l’or soit Marc-André Bergeron, Christopher Iliesco, Jasmine Vokey et Nathalie Iliesco.

Bergeron, de Québec, a disposé du Ghanéen David Adjetey en finale des moins de 87 kg.

Le Montréalais Iliesco, qui s’entraîne au club de Sainte-Foy, a remporté une finale toute Québécoise.

Opposé à Maxime Potvin, Iliesco a eu le dessus au terme d’une finale des plus serrée, mais ce ne fut pas suffisant pour lui permettre de représenter le pays lors des prochains championnats du monde, qui seront présentés au Mexique du 15 au 21 juillet.

Potvin avait déjà assez de points pour être le combattant canadien au Mexique.

En remportant les grands honneurs de leur catégorie respective, les Montréalaises Vokey (-73 kg) et Iliesco (-67 kg) ont obtenu leur laissez-passer pour les Mondiaux.

Déjà assuré d’être des championnats du monde, François Coulombe-Fortier, de Québec, a dû se contenter de la médaille de bronze. Il s’est incliné en demi-finale devant le futur médaillé d’argent, l’Américain Phillip Yun. Pour le bronze, Coulombe-Fortier a disposé du Mexicain Ocelotzin Sanchez-Enriquez.

Chez les moins de 58 kg, Pascal Laganière, de Sainte-Foy, et Maxime Huot, de Beauport, ont mérité chacun une médaille de bronze.

Vendredi, il restera des tournois impliquant des femmes dans trois catégories de poids chez les seniors et ce sera le début des compétitions pour les juniors.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!