PITTSBURGH, États-Unis – Les Penguins de Pittsburgh ont décidé de garder leurs deux attaquants vedettes ensemble, au moment où ils vont atteindre leur plein potentiel — et même au-delà.

Au lendemain de l’annonce de la mise sous contrat pour deux autres saisons de l’entraîneur Dan Bylsma, les Penguins et l’attaquant étoile Evgeni Malkin ont uni leur destinée pour huit autres années, mercredi, s’assurant du coup de miser sur les services de Sidney Crosby et de Malkin pour la prochaine décennie ou presque.

L’entente globale de 76 millions$ US va entrer en vigueur à compter de la saison 2014-15. Malkin touchera un salaire moyen de 9,5 millions$, un peu moins que la moyenne de 10,6 millions$ de Crosby pour les neuf premières années du contrat de 12 ans qu’il a accepté l’an dernier.

Ce n’est qu’une question de sémantique, réellement, pour deux des plus grandes vedettes du hockey.

«Je pense que c’est positif, a affirmé Malkin. J’appécie jouer avec lui. J’estime qu’il est le meilleur joueur au monde.»

Un titre avec lequel le Russe âgé de 26 ans a même flirté depuis le début de sa carrière de sept saisons à Pittsburgh.

Deuxième choix de la séance de repêchage de 2004, derrière son compatriote Alex Ovechkin, il a remporté les trophées Calder, à titre de recrue par excellence en 2007, et Art Ross deux fois, comme meilleur marqueur de la LNH.

En 458 rencontres en saison régulière, il totalise 560 points en saison régulière.

Ralenti par les blessures cette saison, Malkin a amassé 33 points (9-24) en 31 matchs.

Il a ajouté 16 points en séries éliminatoires, mais, comme Crosby, il a été tenu en respect par les Bruins de Boston en finale de l’Est.

L’annonce de la prolongation de contrat de Malkin a été faite moins de 24 heures après que la direction eut accordé un vote de confiance à Bylsma. Ce n’est pas une coïncidence.

«J’apprécie Dan», a mentionné Malkin, qui accepte une grande partie du blâme pour l’échec des Penguins en séries.

Malkin, qui fêtera son 27e anniversaire de naissance le mois prochain, et Crosby, qui aura 26 ans en août, ont mené les Penguins vers la conquête de la Coupe Stanley en 2009. Malkin a remporté le trophée Conn Smythe à titre de joueur par excellence.

Tous deux estiment avoir amplement de temps devant eux afin de remporter d’autres championnats.

«Nous sommes jeunes et nous pouvons rester ici longtemps, a dit Malkin, qui empochera un salaire de 8,7 millions$, la saison prochaine. Nous avons déjà gagné la Coupe Stanley et je crois que nous la gagnerons de nouveau.»

Au tour de Letang

Le dossier de Malkin réglé, le directeur général Ray Shero fils se penchera sur le cas du défenseur Kristopher Letang, avant qu’il n’amorce sa dernière année contractuelle.

Le finaliste pour l’obtention du trophée Norris, qu’on accorde au meilleur défenseur de la LNH, a connu une mauvaise série face aux Bruins. Mais il demeure un des meilleurs défenseurs de la ligue.

Le Québécois âgé de 26 ans demandera sans doute une forte augmentation de salaire, lui qui a encore une année à écouler à 3,5 millions$.

«Nous allons porter notre attention sur le cas de Kris prochainement, et nous verrons bien si nous parlons le même langage, a dit Shero fils. Il est assurément un rouage important pour nous.»

Un rouage qui pourrait s’avérer trop onéreux à garder pour les Penguins.

Peu importe, on trouvera toujours une solution de rechange. En ayant Crosby et Malkin dans l’équipe jusqu’en 2022, Pittsburgh demeurera une destination de choix pour les joueurs autonomes.

«Quand vous misez sur deux joueurs de ce calibre, vous faites tout en votre possible pour les garder», a résumé le directeur général.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!