MONTRÉAL – Si la tendance se maintient, Quinton Porter va obtenir le poste de quart-arrière no 2 derrière Anthony Calvillo chez les Alouettes de Montréal.

Porter a mieux fait que Josh Neiswander, jeudi au stade Percival-Molson, à l’occasion du premier match préparatoire des hommes du nouvel entraîneur-chef Dan Hawkins. Ceux-ci se sont inclinés 33-26 face aux Tiger-Cats de Hamilton au cours d’une rencontre où, comme prévu, les réservistes et les recrues ont eu droit à la grande majorité du temps de jeu.

Utilisé pendant la quasi totalité de la deuxième demie, Porter (8-en-17, 178 verges) a complété deux passes de touché, une de 75 verges à Kenny Stafford et une autre de 20 verges à Tyron Carrier. Il a ainsi permis aux siens de réduire un déficit de 33-12.

Neiswander (8-en-23, 99 verges) a été victime de deux interceptions et les Alouettes n’ont marqué qu’un placement pendant qu’il a orchestré l’attaque en première demie. Il a souvent mal dosé ses passes tentées à de plus longues distances, quoique le receveur David Clowney a échappé le ballon la fois où il a été précis dans un tel contexte.

«Il va falloir regarder les vidéos, a dit Hawkins en commentant la performance de ses quarts. C’est facile de sauter aux conclusions après avoir regardé le match à l’oeil nu. Il faut notamment tenir compte du fait qu’il y a eu une grande rotation de receveurs et de joueurs de ligne à l’attaque autour d’eux.

«J’ai aimé comment Quinton a réussi des jeux, accepté des plaqués et pris les rênes de l’attaque, a-t-il noté. Ce qui est dommage avec Josh, c’est que s’il avait complété (la passe échappée par Clowney), nous aurions peut-être marqué un touché et ç’aurait changé l’allure de sa soirée.»

«Nous n’avons pas très bien fait avancer le ballon, mais j’ai le sentiment que nous serons en mesure de progresser au cours des prochains jours, a commenté Neiswander. Je suis content d’avoir eu une aussi belle occasion de trouver mon rythme.»

Porter s’est fait critique en évaluant sa performance.

«Il faut que j’améliore mon rythme en effectuant mes passes, a-t-il dit. Ça va venir au fil du camp, j’ai juste besoin de me sentir plus à l’aise à la barre de l’attaque. Mais je me sentais à l’aise de me retrouver sur un terrain de football.»

Tanner Marsch (3-en-4, 20 verges), l’autre quart réserviste des Alouettes, n’a pas assez joué pour ressortir du lot mais Hawkins a apprécié sa façon de se comporter à ses deux séries à l’attaque au début du troisième quart.

Clowney a subi une blessure importante pendant le deuxième quart. Les premiers soins ont pris plusieurs minutes et Clowney a été transporté à l’hôpital pour y subir des examens. Hawkins n’était pas en mesure de donner plus de détails après la rencontre.

Calvillo n’a participé qu’à la première série à l’attaque des siens, qu’il a amorcée avec une passe de 50 verges au centre du terrain à Jamel Richardson. La série s’est conclue par un touché au sol d’une verge de Chris Jennings — le premier des trois majeurs montréalais durant la soirée.

«Sachant que nous allions avoir droit à une seule série, les gars tenaient à mettre des points au tableau, a indiqué Calvillo. Jamal a réussi un excellent jeu et la ligne offensive a offert une très bonne protection, et c’était bien que l’exécution soit au rendez-vous.»

Personne ne s’est vraiment distingué dans le champ arrière, quoique Jennings (sept verges en quatre courses) a réussi une ou deux bonnes courses pour un premier jeu en première demie. Il a aussi été victime d’une perte nette de sept verges.

En défensive, les Oiseaux ont souvent raté leurs premières occasions de plaqué, mais ils n’ont accordé qu’un touché à l’attaque des Tiger-Cats en première demie, à la suite de la deuxième interception commise par Neiswander dans la moitié montréalaise du terrain. Les autres poussées à l’attaque menées par le quart des Ticats Dan LeFevour (10-en-19, 149 verges) n’ont donné que trois placements.

Les joueurs défensifs montréalais confrontés aux quarts David Brohm (5-en-10, 110 verges) puis Jeremiah Masoli (5-en-10, 82 verges) en deuxième demie ont cédé un touché et un placement. L’ailier défensif Mike Lockley a réussi un solide sac aux dépens de Masoli.

Les unités spéciales des Oiseaux ont été pas mal en couverture, sauf le retour de botté de dégagement de 89 verges pour le touché accordé à Lindsey Lamar au deuxième quart. Elles n’ont pas réussi de coup d’éclat en retournant le ballon.

«Un premier match hors-concours, ce n’est jamais aussi bien que tu le penses, et ce n’est jamais aussi mauvais que tu le penses, a noté Hawkins. Nous avons essayé de donner une chance à bien des joueurs et je trouve qu’ils ont bien tenu leur bout. J’ai trouvé leur niveau de motivation excellent.

«Sauf qu’il est arrivé un petit pépin ici et un petit pépin là, et ça fait en sorte qu’au lieu de marquer un touché, nous avons accordé un touché. L’aspect positif, c’est que les gars en ont fait abstraction (en deuxième demie).»

Trois vétérans de premier plan n’ont pas enfilé l’uniforme, soit le demi offensif Brandon Whitaker, le joueur de ligne offensive Scott Flory et le secondeur Shea Emery.

Les Oiseaux disputeront un autre match préparatoire jeudi prochain à Toronto, contre les Argonauts. Ils amorceront leur saison une semaine plus tard à Winnipeg, face aux Blue Bombers. Le match d’ouverture locale suivra le jeudi 4 juillet, encore contre les Bombers.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!