MONTRÉAL – L’avantage du terrain pourrait prendre toute sa signification, en février prochain, quand les Canadiennes disputeront leur duel de la Fed Cup contre les Serbes au Complexe sportif Claude-Robillard à Montréal.

Le choix de l’amphithéâtre, annoncé jeudi, permettra tout d’abord à Eugenie Bouchard et à ses compatriotes de profiter pleinement des avantages de jouer chez elles à l’occasion de l’affrontement du Groupe mondial II de la Fed Cup, qui sera disputé les 8 et 9 février 2014.

«Québec aurait également été un bon choix en raison des infrastructures qui sont bonnes, de la surface (dure) qui est la même et de la foule, qui est chaleureuse là aussi, a reconnu Sylvain Bruneau, le capitaine de l’équipe canadienne, en conférence téléphonique. Mais au bout du compte, la différence, c’est qu’un bon nombre de joueuses viennent de Montréal et vont pouvoir profiter des avantages de passer une semaine supplémentaire à la maison.»

Pendant ce temps, il y a peut-être certaines Serbes qui vont se faire tirer l’oreille pour venir jusqu’en Amérique, alors que le calendrier de la WTA les forcera à jouer en Australie en début d’année, puis au Moyen-Orient plus tard en février.

«Ce n’est pas très tentant pour les Serbes, avancé Bruneau, qui a vu le Canada s’incliner 3-2 en Serbie en 2011. Et je dirais que c’est là une des forces de notre équipe. Nos joueuses adorent la Fed Cup, je n’ai jamais à insister auprès d’elles pour les convaincre de venir jouer.

«La réalité n’est cependant pas la même partout dans le monde, on l’a vu récemment avec la Russie, qui s’est retrouvée pas mal amoindrie cet automne.»

La tenue des matchs au Complexe sportif Claude-Robillard permettra d’accueillir près de 4000 spectateurs. Les matchs seront présentés sur un court de surface dure aménagé spécialement pour la compétition.

Bruneau a expliqué qu’il s’agit d’une surface qu’on peut moduler relativement à volonté.

«Si tu veux que la balle aille plus vite, c’est possible de le faire, tout comme c’est possible de la faire aller plus lentement», a-t-il affirmé.

La Fed Cup sera de retour à Montréal pour la première fois depuis 2010. Le Canada avait alors battu l’Argentine à l’occasion d’une rencontre de barrage pour le Groupe mondial II.

Le printemps dernier, le Canada a été promu au sein du Groupe mondial II pour la première fois depuis 2011 après avoir remporté une victoire de 3-2 contre l’Ukraine dans une rencontre de barrage présentée à Kiev. L’équipe était alors composée de Bouchard, Gabriela Dabrowski, Stéphanie Dubois et Sharon Fichman.

Ce n’est qu’en janvier que les formations des deux équipes en vue du prochain duel seront annoncées, mais il y a de fortes chances qu’Aleksandra Wozniak réintègre la formation canadienne, a reconnu Bruneau.

«On attend de voir comment ça va se passer en Australie. Mais je pense que les chances sont quand même bonnes qu’Aleksandra soit rétablie. On est optimiste, elle travaille très fort en gymnase», a dit le capitaine de la Blainvilloise qui a notamment dû rater un bon nombre de tournois de la WTA cette année en raison d’un mal à l’épaule.

«Lorsqu’elle est allée jouer en Asie (cet automne), elle a eu quelques petits problèmes, mais en ce moment tout s’oriente pour qu’elle soit en santé et capable de rivaliser dès le mois de janvier. Elle part pour l’Australie fin décembre, alors ça semble de bon augure.»

Du côté des Serbes, Jelena Jankovic (8e), Ana Ivanovic (16e), Bojana Jovanovski (36e) et Vesna Dolonc (103e) sont les quatre joueuses les mieux classées de leur pays.

Si elle l’emporte contre la Serbie, la formation canadienne disputerait une rencontre de barrage pour le Groupe mondial I au mois d’avril.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!