Archives Getty Maxence Parrot a de bonnes raisons d’être optimiste puisqu’il a remporté la médaille d’or en slopestyle et en Big Air aux derniers X-Games, présentés à Aspen, au Colorado.

Dès jeudi, les spécialistes du slopestyle en surf des neiges goûteront à l’expérience olympique pour la première fois.

Les qualifications de cette nouvelle discipline olympique auront en effet lieu avant la cérémonie d’ouverture des Jeux de Sotchi. Et les finales se dérouleront le samedi, quelques heures après la grande fête.

Les deux grands espoirs de médailles québécois dans cette discipline, Maxence Parrot et Sebastien Toutant, n’auront donc guère de temps à consacrer aux festivités. C’est peut-être un mal pour un bien puisque les deux planchistes voient grand, autant pour eux que pour l’équipe canadienne.

«Avec Sebastien, Mark [McMorris], Charles [Reid], [un autre Québécois] et moi, nous sommes quatre à avoir une chance de gagner une médaille, a lancé Parrot en entretien avec Métro. Je ne serais pas étonné que trois Canadiens se retrouvent sur le podium.»

Parrot vient de remporter l’or en slopestyle et en Big Air aux derniers X-Games.

Toutant, pour sa part, a connu quelques difficultés à Aspen, tandis que McMorris a terminé deuxième en slopestyle, mais s’est fracturé une côte à sa troisième descente. Reste à savoir si son état de santé lui permettra d’être aussi performant que d’habitude à Sotchi.

La route vers le podium sera moins parsemée d’embûches que prévu parce que deux des favoris, le Norvégien Torstein Horgmo et l’Américain Shaun White, ont déclaré forfait.

Horgmo s’est fracturé une clavicule à l’entraînement tandis que White, jugeant que le parcours était trop dangereux, a décidé de se concentrer sur l’épreuve de demi-lune, où il tentera de remporter une troisième médaille d’or de suite.

Une décision qui a fait réagir deux de nos Québécois sur leur compte Twitter.

Parrot, dont le message a été effacé, a écrit : «Shaun sait qu’il ne gagnera pas le slopes, c’est pour ça qu’il s’est retiré. Il a peur.»

Toutant a lancé : «M. White, c’est facile de trouver des excuses pour se retirer d’une compétition quand tu penses que tu ne peux pas gagner.»

Confiants, vous dites?

Le slopestyle c’est quoi?
Le slopestyle sera une des disciplines les plus spectaculaires à Sotchi.

  • Les athlètes dévalent un parcours où se trouvent des sauts et des rampes, sur lesquels ils doivent glisser. Ils sont jugés, entres autres, sur la qualité et la difficulté de leurs figures, l’amplitude de leurs sauts et leurs atterrissages.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!