BIRMINGHAM, Royaume-Uni – Aleksandra Wozniak a été éliminée au troisième tour de la Classique Aegon de Birmingham, jeudi, alors qu’elle a perdu ses repères après un premier set facile.

La Belge de 28 ans Kirsten Flipken, la quatrième tête de série du tournoi et 25e joueuse au monde, a fini par s’imposer 1-6, 7-5, 6-4 aux dépens de la Québécoise qui a accédé au tableau principal au moyen des qualifications.

Dans un match qui a duré près de deux heures, Wozniak a réussi 68 et 75 pour cent de ses services au premier et deuxième sets, respectivement, mais son taux d’efficacité a baissé à 54 pour cent lors de la manche décisive.

«J’ai été dominante aujourd’hui, même si ce n’était pas facile de jouer contre une fille avec un style aussi dur sur le gazon, a dit la Québécoise. Elle a été demi-finaliste à Wimbledon pour de bonnes raisons. Je suis passée près, donc c’est sûr que c’est décevant. Ça reste une bonne préparation pour Wimbledon.»

Wozniak se dirgera maintenant vers Wimbledon, où elle prendra part aux qualifications à compter du 17 juin.

La Japonaise Kimiko Date-Krumm, la joueuse la plus âgée du circuit à 43 ans, a quant à elle mis fin à la défense du titre de Daniela Hantuchova à Birmingham, et ainsi atteint les quarts de finale.

Celle qui avait atteint les demi-finales à Wimbledon, il y a 18 ans, a eu le dessus même si elle avait disputé un match de deux heures en simple, et un long match de double, la veille.

Sa prochaine adversaire sera l’Australienne Casey Dellacqua. Celle-ci a vaincu sa compatriote Samantha Stosur, la deuxième tête de série du tournoi, 2-6, 6-2, 6-2. Elle signait une troisième victoire en autant d’affrontements contre l’ancienne championne des Internationaux des États-Unis.

Sloane Stephens s’est imposée 7-6 (4), 2-6, 6-1 contre sa compatriote américaine Alison Riske. La troisième tête de série affrontera maintenant la Chinoise Zhang Shuai.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!