TORONTO – Colin Campbell a dit être presque aussi mécontent que les Penguins de Pittsburgh au sujet d’un hors-jeu raté qui a mené au premier but des Flyers de Philadelphie, mercredi.

Le vice-président exécutif senior de la LNH a admis que le juge de ligne Tony Sericolo avait commis une erreur en ne sifflant pas avant que Daniel Brière ne marque le premier but des Flyers, en deuxième période.

«On peut simplement expliquer ce qui s’est produit en disant qu’il y a eu une erreur, a dit Campbell en entrevue avec La Presse Canadienne. Nous sommes presque aussi fâchés que les Penguins. C’était une erreur.»

L’attaquant a pu s’échapper après avoir accepté la passe de Brayden Schenn, survenue immédiatement après un revirement en zone neutre.

Le but de Brière a sonné la charge pour les Flyers, qui ont ensuite marqué trois autres filets sans réplique pour combler un déficit de 0-3 et l’emporter 4-3 en prolongation.

«Ce n’est pas la raison pour laquelle nous avons perdu le match», a relativisé l’entraîneur des Penguins Dan Bylsma après le match.

Campbell croit que Sericolo était en position pour rendre la bonne décision, mais que le revirement rapide a affecté son jugement.

«Le jeu a changé de direction rapidement, a analysé Campbell. C’était une passe rapide de plus de 20 mètres — le juge de ligne s’était avancé pour suivre le jeu et a dû revenir sur ses pas. Il était placé en angle sur le jeu.

«C’est quand même son travail de rendre la bonne décision, ce qu’il n’a pas fait.»

Sericolo est un juge de ligne qui a été d’office pour plus de 800 matchs de la LNH depuis octobre 1998. Il faisait partie d’un groupe de 40 officiels — 20 arbitres et 20 juges de ligne — choisis afin de travailler pendant les séries éliminatoires.

Campbell a indiqué que cet incident pourrait affecter la façon dont le directeur des officiels, Terry Gregson, distribuera ses assignations pour le reste des séries.

«Il y a toujours des conséquences, a dit Campbell. Les arbitres et les juges de ligne sont évalués sur le travail accompli avant de savoir s’ils vont continuer à travailler au fur et à mesure que les séries se poursuivent. Si une erreur est commise, peu importe la difficulté de la décision à rendre, nous devons prendre des décisions afin de choisir qui poursuit.»

Un message a été laissé auprès de Gregson, mais il n’a pas immédiatement retourné l’appel.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!