BALTIMORE – Nick Markakis a dénoué l’impasse avec un simple au champ droit en deuxième et les Orioles ont finalement vaincu les Tigers 12-3, jeudi, prenant l’avance 1-0 dans cette série de premier tour dans l’Américaine.

Markakis a cogné son deuxième simple du match après deux retraits, poussant au marbre Ryan Flaherty et donnant l’avance 3-2 aux siens. Les Orioles ont toujours conservé leur avance par la suite.

J.J. Hardy a ajouté un circuit en solo et Nelson Cruz a réussi une claque de deux points pour les Orioles.

L’équipe du Maryland sera de retour devant ses partisans dès vendredi (12h07), pour le deuxième match de la série.

Victor Martinez, J.D. Martinez et Miguel Cabrera ont frappé des circuits pour les Tigers.

Cabrera a corsé les choses en réduisant l’avance des Orioles à 4-3 en huitième, mais les Orioles ont ajouté huit points à leur coussin à leur tour au bâton.

Une erreur d’Andrew Romine à l’arrêt-court a permis le premier point, puis les Orioles ont mis le match hors de portée avec deux doubles, trois simples, un optionnel, deux buts sur balles et un mauvais lancer.

Tommy Hunter, quatrième releveur des siens, a mis fin au match en retirant Ian Kinsler au bâton, au plus grand plaisir de la salle comble de 47 842 personnes.

Le match a commencé avec un rythme effréné.

Après que Chris Tillman ait retiré tout le monde sur élan en début de première, Nick Markakis a frappé un simple comme premier frappeur des Orioles.

Alejandro de Aza a été atteint au pied puis Adam Jones a frappé une balle à double jeu, mais sur le tir suivant, Cruz a claqué sa 15e longue balle en carrière en séries, procurant ainsi une avance de 2-0 aux siens.

Les Tigers ont toutefois sorti leurs griffes dès leur tour au bâton. Victor Martinez a amorcé la réplique avec un puissant coup de canon, bien au-delà de la clôture du champ droit, puis le frappeur suivant, J.D. Martinez, a enchaîné avec un circuit presque au même endroit.

À son premier départ en carrière en séries, Tillman aura espacé deux points et quatre coups sûrs en cinq manches. Il a retiré six frappeurs au bâton et a donné son seul but sur balles en cinquième.

Max Scherzer a concédé cinq points et sept coups sûrs en sept manches et un tiers.

«J’ai tout simplement fait trop de lancers dans le haut de la zone, a dit Scherzer. Ils ont tout un groupe de frappeurs. Quand vous leur donnez la chance d’étirer les bras, ils peuvent cogner la balle très solidement. Il faut que je garde mes tirs plus bas. Je n’ai pas réussi à le faire et ça m’a coûté cher. Le circuit de Hardy a fait mal. Je pense que l’allure du match a changé quand ils ont eu ce point d’assurance.»

La longue balle de Hardy plaçait les Orioles aux commandes 4-2 en septième.

Les Orioles ont perdu en cinq matches au premier tour des séries en 2012, face aux Yankees. C’était alors leur première présence en séries depuis 1997.

Les Orioles ont mérité leur titre de section avec 96 gains, 11 de plus que l’an dernier, alors qu’ils avaient fini troisièmes dans la section Est de l’Américaine.

Les Tigers participent aux séries pour la quatrième année de suite. Ils ont atteint la série de championnat de leur ligue à chaque fois, la remportant en 2012.

La dernière conquête de la Série mondiale par les Orioles remonte à 1983, un an avant le dernier triomphe du genre pour les Tigers.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!