Les Rangers de New York ont forcé la tenue d’un septième match lundi soir en territoire hostile en l’emportant 3-2 contre Ottawa. Le sixième match de la série contre les Sénateurs, qui a eu lieu à Ottawa, a mal commencé pour les Rangers.

Chris Neil a donné une avance de 1-0 aux Sénateurs au milieu de la première période. Les partisans de la capitale canadienne étaient particulièrement bruyants, et les Rangers semblaient dépassés par les événements. Heureusement pour eux, Henrik Lundqvist a su mettre un frein aux attaques incessantes de la formation locale.

Le vent a tourné en deux-ième période, les New-Yorkais ayant inscrit trois buts sans réplique. Pour y arriver, ils ont profité de l’indiscipline des Sénateurs. Derek Stepan et Brad Richards ont fait mouche en avantage numérique.

Enfin, Chris Kreider a ajouté à l’avance des siens dans les derniers instants de la période médiane. Stepan a été le joueur le plus important des Rangers à l’attaque, puisqu’il a participé à tous les buts de son équipe.

Craig Anderson, le gardien des Sénateurs, n’a pas connu une grande sortie. Il n’a accordé que 3 buts, mais n’a fait face qu’à 22 tirs. Son vis-à-vis, Lundqvist, a été aussi brillant que d’habitude. Il a cédé 2 fois sur 27 tirs. De plus, on peut difficilement le blâmer pour le second filet des Sénateurs, qui aurait dû être refusé.

La réussite a été accordée à Jason Spezza, mais à la reprise, on voit que Neil a poussé le disque dans le filet avec son patin. Les juges de buts à Toronto ont considéré que les images n’étaient pas assez concluantes pour changer la décision de l’arbitre sur la glace. Le dernier match de la série aura lieu jeudi à New York.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!