MONTRÉAL – Une confrontation classique du samedi soir face au Canadien de Montréal pourrait s’avérer être ce dont les Maple Leafs de Toronto ont besoin pour mettre de côté l’anxiété reliée à leurs nombreux revers et aux rumeurs d’échange.

Les dernières rumeurs soutiennent que l’état-major des Leafs (23-29-4) est prêt à procéder à une vente de feu qui leur permettra de rebâtir une équipe gagnante. C’est dans cet état d’esprit que les joueurs de la formation ontarienne s’apprêtent à croiser le fer contre le Canadien (35-15-4), qui occupe le premier rang dans l’Association est.

Alors que la date limite des transactions du 2 mars approche, la nervosité est inévitable, surtout pour ceux qui sont impliqués dans les rumeurs.

«C’est difficile à gérer, particulièrement avec le bon groupe que nous avons, a déclaré l’attaquant Nazem Kadri après l’entraînement de vendredi au Centre Bell. C’est une pilule difficile à avaler pour les gars de devoir se séparer comme ça.

«Mais je ne crois pas qu’on rebâtisse à partir de rien. Il va probablement y avoir quelques changements, mais nous devons nous concentrer sur ce que nous pouvons contrôler sur la patinoire.»

Kadri affirme que les joueurs doivent vivre avec la menace de changements majeurs depuis quelques temps.

«Ce n’est pas comme si ça avait commencé hier, a-t-il ajouté. C’est quelque chose qui est définitivement anticipé et, comme j’ai dit, c’est difficile de se préparer à dire au revoir à des gars, mais c’est comme ça que ça fonctionne au hockey.»

Les noms les plus souvent mentionnés dans les rumeurs sont ceux de l’attaquant vedette Phil Kessel, du joueur de centre Tyler Bozak, et des défenseurs Cody Franson et Dion Phaneuf.

On a eu la preuve que certains joueurs sont prêts à passer à autre chose après le revers de 3-2 subi aux mains des Islanders de New York, jeudi. Kessel a été questionné au sujet des rumeurs de transaction et a répondu: «J’aime Toronto, mais si ce n’est pas ici, ce n’est pas ici.»

Ils espèrent maintenant pouvoir mettre tout ça de côté pour au moins une soirée, le temps d’affronter leur plus grand rival. C’est seulement le deuxième match de la saison entre les deux formations. Le Canadien avait remporté le match d’ouverture 4-3 à Toronto, au mois d’octobre.

«C’est toujours un bel endroit où jouer, et le fait de jouer à Montréal, c’est spécial, a déclaré le défenseur Stéphane Robidas, qui a amorcé sa carrière avec le Canadien. Ce sera mon premier match à Montréal dans l’uniforme des Leafs. Nous devrons imposer le rythme dès le départ.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!