DUBAÏ, Émirats arabes unis – Le Canada comptera une représentante dans le volet féminin du tournoi de tennis de Dubaï, mais il s’agira de Gabriela Dabrowski, et non d’Eugenie Bouchard.

Malgré le fait qu’elle avait obtenu un laissez-passer pour ce tournoi, Bouchard a été forcée de se désister en raison d’une blessure à un bras. La nature exacte de la blessure n’a pas été précisée, pas plus que le moment où elle serait survenue.

Après avoir atteint les quarts de finale aux Internationaux d’Australie, où elle s’est inclinée en deux manches contre la Russe Maria Sharapova, Bouchard a été éliminée dès son premier match du tournoi d’Anvers, où elle était la favorite, en trois manches contre l’Allemande Mona Barthel. Bouchard avait par ailleurs fait impasse sur la Fed Cup, la semaine dernière à Québec, préférant amorcer sa préparation pour Anvers en compagnie de son nouvel entraîneur, Sam Sumyk.

L’absence de Bouchard prive les organisateurs de trois de ses joueuses du top-10, puisque la numéro 1 mondiale Serena Williams, victime d’un virus, et Sharapova, classée deuxième au monde, ne feront pas le voyage. Williams a annoncé son désistement samedi, causé par des problèmes respiratoires qui se sont d’abord manifestés pendant les Internationaux d’Australie, tournoi qu’elle a néanmoins gagné.

La semaine dernière, lors du tournoi de la Fed Cup, Williams a disputé le premier match de simple avant de céder sa place à CoCo Vandeweghe, le lendemain.

Les absences de Williams et de Sharapova font en sorte que la Roumaine Simona Halep est la favorite de la compétition, tandis que la Tchèque Petra Kvitova sera la deuxième tête de série.

Par ailleurs, Gabriela Dabrowski a obtenu sa place dans le volet principal du tournoi grâce à une victoire en trois manches, 6-4, 3-6, 6-3 face à l’Allemande Julia Goerges lors du dernier tour des qualifications.

Dabrowski, classée 184e au monde, a ainsi causé une certaine surprise en prenant la mesure de la 69e joueuse mondiale et de la cinquième tête de série de la ronde des qualifications. Elle y est parvenue malgré le fait que Goerges a réussi sept as au service, contre un seul pour la Canadienne de 22 ans.

En première ronde, Dabrowski se mesurera à la Turque Cagla Buyukakcay, détentrice du 118e rang mondial. Buyukakcay a obtenu un laissez-passer des organisateurs au tableau principal.

Quant à Goerges, elle accédera tout de même au tableau principal, en raison de l’absence de Bouchard. Elle affrontera l’Italienne Flavia Pennetta.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!