MONTRÉAL – Dai Greene aimerait bien briser le record vieux de 16 ans au 600 m intérieur, qui est rarement disputé.

L’athlète du Pays de Galles sera de cette épreuve samedi, aux championnats canadiens intérieurs. En lice se trouve notamment le Dominicain Luguelin Santos, médaillé d’argent du 400 m aux Jeux olympiques de 2012.

Leurs compétiteurs seront le Québécois Charles Philibert-Thiboutot, le Torontois Philip Osei, l’Américain Mark Wieczorek, le Colombien Rafith Rodriguez et le Jamaïcain Errol Nolan.

La marque est de 1:15,12, établie en 1999 par l’Allemand Nico Motchebon.

«Je me suis entraîné fort pendant tout l’hiver, a dit Greene en bord de piste au Centre Claude-Robillard, mardi. Ce qui me plairait le plus est de gagner, ensuite de signer une marque personnelle, mais si j’obtenais le record, ça serait encore plus savoureux.»

Greene a remporté le 400 m haies aux Jeux du Commonwealth en Inde, en 2010, puis aux Mondiaux en Corée du Sud l’année suivante.

Il était le capitaine de l’équipe anglaise d’athlétisme à Londres en 2012, finissant quatrième à cette Olympiade.

Ses deux dernières saisons ont été marquées par les blessures, mais Greene espère être revenu au sommet de sa forme pour l’été.

Ce qui complique les choses, au 600 m, est que les sept coureurs n’ont pas chacun leur ligne, ce qui amène des risques de devoir jouer du coude.

«Je n’ai pas ce problème au 400 m haies, mais dans cette discipline (le 600 m), il faut toujours être bien conscient de qui est près de vous, a dit Greene. Si je connais un bon départ, j’aurai de bonnes chances de signer un bon temps. Espérons qu’il n’y aura pas trop de contacts.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!