Chris Young Mary Spencer. Chris Young / La Presse Canadienne

QINGHUANGDAO, Chine – La quête d’une place au sein de l’équipe canadienne pour les Jeux de Londres de Mary Spencer a pris une tournure inattendue.

La triple championne du monde de Windsor, en Ontario, s’est inclinée 18-11 face à la Suédoise Anna Laurell à son premier combat dans la catégorie des 75 kilos aux championnats du monde de boxe féminine.

«Anna a été formidable, a déclaré Spencer. J’espère qu’elle fera bien dans ce tournoi.»

Spencer doit maintenant patienter avant de savoir si elle sera repêchée en vue des Jeux d’été.

«J’ai encore espoir de pouvoir me qualifier, a mentionné Spencer. C’est très important dans des circonstances semblables de tirer le meilleur parti de la situation. Je vois ça comme une semaine supplémentaire pour me préparer en vue des Jeux olympiques que je n’aurais pas eu si j’avais continué dans le tournoi.»

Spencer, la favorite dans sa catégorie, peut toujours obtenir l’un des deux laissez-passer continentaux puisqu’aucune boxeuse des Amériques n’a franchi les 16es de finale.

Le directeur exécutif de Boxe Canada, Robert Crête, a indiqué que ces invitations sont habituellement décernées après les finales, qui auront lieu samedi en Chine.

Crête estime que Spencer a de fortes probabilités de mériter une place au sein de l’équipe si les critères de sélection sont les performances antérieures et le classement international.

«Nous partons du principe qu’ils consulteront leur fiche et leur performances passées, a ajouté Crête. À ce niveau, Marie est la meilleure athlète et elle est triple championne mondiale.

«Selon moi, ils prendront probablement cela en considération dans le choix de l’un des deux athlètes.»

La Québécoise Mélissa Guillemette a pour sa part été vaincue 19-16 par l’Ukrainienne Iulia Tsyplakov en huitièmes de finale dans la catégorie de 57 kilos.

Guillemette menait par deux points après deux rounds mais son adversaire est revenue en force au troisième en marquant sept points. L’Ukrainienne a ensuite dominé le dernier round.

Pendant le week-end, les Canadiennes Mandy Bujold et Sandra Bizier ont également perdu leur combat de première ronde dans deux autres catégorie de poids.

Spencer est considérée comme l’un des grands espoirs de podium du Canada à Londres.

Sa remarquable constance a toutefois été mis à mal le mois dernier quand elle a perdu aux mains de l’Américaine Claressa Shields lors des championnats de la Confédération continentale de boxe, s’inclinant 27-14 face à la jeune athlète de 17 ans.

Shields a également perdu à son premier combat, lundi.

Spencer a remporté la médaille d’or aux Jeux panaméricains l’automne dernier et c’est elle qui a porté le drapeau canadien lors de la cérémonie de clôture.

Même si elle est une recrue olympique, Spencer est déjà une vedette montante de l’équipe canadienne. En plus d’être le nouveau modèle de CoverGirl, Spencer compte parmi les athlètes mis en valeur dans le cadre d’une campagne publicitaire du Comité olympique canadien.

Aussi dans Sports:

blog comments powered by Disqus