CALGARY – L’équipe canadienne qui participera au championnat du monde de hockey féminin réunira 11 joueuses ayant connu l’allégresse du mémorable triomphe aux Jeux olympiques de Sotchi, mais aussi 10 patineuses qui vivront l’événement pour la toute première fois.

Les dirigeants de Hockey Canada ont dévoilé, jeudi, la formation de 23 joueuses en vue du tournoi, qui se tiendra à Malmö, en Suède, du 28 mars au 4 avril.

Le Québec déléguera trois joueuses au sein du groupe, dont Marie-Philip Poulin, qui avait joué les héroïnes à Sotchi, marquant le but égalisateur et le filet victorieux lors du match pour la médaille d’or, ainsi qu’à Vancouver, inscrivant les deux buts des siennes dans un gain de 2-0, les deux fois contre les États-Unis. Les deux autres Québécoises sont la défenseuse Lauriane Rougeau et Ann-Renée Desbiens, l’une des trois gardiennes de but de l’équipe. La province la mieux représentée sera l’Ontario, avec 11 joueuses.

L’équipe nationale féminine du Canada comprendra également 12 joueuses ayant remporté la médaille d’argent au Championnat du monde de 2013, et 19 ayant gagné une médaille d’or à la Coupe des 4 nations 2014 à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Le Canada effectuera sa première sortie du tournoi le 28 mars contre les États-Unis.

«Je pense que ça va être un très bon test d’un côté comme de l’autre», a dit l’attaquante Haley Irwin.

Le pays affrontera également la Russie le 29 mars et la Finlande le 31 mars en ronde préliminaire. Les demi-finales auront lieu le 3 avril et les matchs pour les médailles, le 4 avril.

La formation a été choisie par Melody Davidson, directrice générale des programmes de l’équipe nationale féminine, l’entraîneur-chef Doug Derraugh, les entraîneurs adjoints Tim Bothwell et Dwayne Gylywoychuk, le consultant pour les gardiennes de but Joe Johnston, et l’équipe des dépisteurs régionaux de Hockey Canada.

«Nous aurons une jeune formation, mais les joueuses que nous avons nommées ont toutes connu du succès que ce soit avec l’équipe nationale des moins de 18 ans du Canada, l’équipe nationale de développement ou l’équipe nationale senior, a déclaré Derraugh. Vous allez voir un club rapide et coriace, qui va jouer avec beaucoup de passion.»

Avant le Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2015 de l’IIHF, l’équipe canadienne participera à un camp préparatoire du 18 au 24 mars à Toronto, au cours duquel elle jouera deux matchs préparatoires contre des formations midgets AAA de l’Ontario.

La plus récente édition du Championnat du monde de hockey féminin remonte à 2013, à Ottawa, où le Canada avait perdu en grande finale aux mains de leurs grandes rivales des États-Unis, 3-2.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!