NEWARK, États-Unis – Mike Richards est de retour avec les Kings de Los Angeles parce qu’ils ont besoin de lui.

Richards a disputé 16 matchs dans la Ligue américaine depuis la fin janvier. Les Kings l’avaient soumis au ballottage en raison de sa baisse de production (cinq buts et 10 passes en 47 matchs cette saison). Et même s’il n’a pas excellé, il en a suffisamment fait pour obtenir une seconde chance.

Une blessure à Jarret Stoll et la position précaire des Kings au classement pour s’assurer une place en séries éliminatoires ont mené à son rappel.

«Évidemment, nous avons perdu Jarret au poste de centre et, quand vous observez notre équipe depuis le début de l’année et les années précédentes, nous avons manqué de profondeur à cette position, a expliqué l’entraîneur Darryl Sutter, après l’entraînement matinal de son équipe au Prudential Center. Je crois toujours que Mike est un très bon joueur. Je lui fais confiance et il me fait confiance.»

Richards est un vétéran de 30 ans avec une expérience de 704 matchs dans la LNH.

Avec les Monarchs de Manchester dans la LAH, Richards a récolté trois buts et 11 passes pendant un séjour qu’il a décrit en plaisantant comme des mini-vacances. Sur la patinoire avec ses coéquipiers dans un amphithéâtre où les Kings ont remporté deux matchs en finale de la Coupe Stanley en 2012, l’athlète de Kenora, en Ontario, semblait heureux d’avoir l’occasion de faire de nouveau ses preuves.

«C’est dans ce but que tu travailles, a confié Richards. Ce n’est pas une situation idéale, mais vous essayez de composer avec du mieux possible, et quand vous obtenez une occasion comme celle-ci, tu tentes d’en tirer le meilleur parti.»

Richards a joué un rôle majeur dans la conquête de la coupe Stanley en 2012 et il s’est montré plus discret le printemps dernier. Joueur de soutien pendant la majeure partie de cette saison, les Kings ont besoin de lui pour remplir un rôle important comme troisième joueur de centre en l’absence de Stoll.

Autrefois un joueur de 80 points (en 2008-09), Richards a aidé le Canada à remporter la médaille d’or aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 et il était le capitaine des Flyers de Philadelphie qui ont atteint la finale de la Coupe Stanley quelques mois plus tard. Ses coéquipiers ne l’ont pas oublié.

«C’est tout un joueur quand il joue comme il en est capable, a précisé l’ailier Justin Williams. Je m’attends à ce qu’il joue un rôle important.»

Richards a l’occasion de faire une différence alors que les Kings tentent de se tailler une place en séries éliminatoires.

«C’est le moment le plus agréable de l’année pour être membre d’une équipe de la LNH, a déclaré Richards. Je vais faire de mon mieux, comme je l’ai fait dans le passé quand j’étais ici. Je ne vais rien changer maintenant.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!