Ryan Remiorz / La Presse Canadienne Cameron Porter, Porfirio Lopez.

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal craignait de devoir se passer de l’attaquant Cameron Porter pour une longue période, et ses craintes se sont matérialisées mardi soir.

Les dirigeants de la formation montréalaise ont confirmé que Porter devra subir une intervention chirurgicale pour soigner une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche. Il ratera le reste de la saison.

Le diagnostic est tombé après que Porter, le héros du quart de finale de la Ligue des Champions contre Pachuca, eut rencontré les médecins montréalais mardi après-midi. L’opération devrait avoir lieu la semaine prochaine, et Porter sera absent pour une période neuf à 12 mois, ont annoncé les dirigeants de l’équipe.

Pour l’Impact, il s’agit d’une deuxième perte substantielle au sein de sa formation en deux semaines à peine, après celle de Justin Mapp, blessé au coude gauche lors du match d’ouverture du 7 mars, à Washington D.C. Mapp devrait être au rancart pendant quatre mois.

Porter s’est blessé au genou gauche à la 18e minute de la rencontre de samedi dernier, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, à l’atterrissage d’une action aérienne. Le footballeur de 21 ans, à sa première campagne avec l’Impact, avait quitté le terrain sur un brancard.

Déjà mardi après-midi, l’entraîneur-chef du onze montréalais, Frank Klopas, avait laissé savoir qu’il anticipait une très mauvaise nouvelle.

«Je ne suis pas médecin et ne peux offrir un pronostic précis, mais de ce que les soigneurs m’ont révélé, je crois qu’il sera absent pendant une longue période», avait-il révélé à l’issue de l’entraînement en préparation pour l’ouverture locale du club, samedi, face au Orlando City.

«Il a atterri d’une bien mauvaise façon, a expliqué Klopas. Il ressentait beaucoup de douleurs après cela. Ça ne regarde pas bien, mais je vais attendre les résultats avant de me prononcer. Si c’est grave, il pourrait rater le reste de la campagne. Une chose est certaine, il sera tenu à l’écart pour une période assez substantielle», avait également prédit l’entraîneur-chef.

Afin de pallier à cette perte, l’Impact s’est entendu avec la Fédération nationale jamaïcaine afin que Romario Williams, qui devait rejoindre la sélection pour deux matchs amicaux la semaine prochaine, demeure plutôt avec la formation montréalaise.

«J’ai un travail ici et le club passe en premier, a noté l’attaquant de 20 ans. Ç’aurait été ma première sélection mais, compte tenu des circonstances, on m’a demandé de rester.»

L’Impact pourrait aussi faire appel à Jack McInnerney, mais on sent que Klopas n’est pas entièrement satisfait de son jeu.

«On doit s’entraîner fort pour percer la formation. Je ne dis pas qu’il ne le fait pas, mais nous avons beaucoup de profondeur et il n’y a pas de place garantie: vous devez la mériter à chaque semaine.»

Lopez de retour

L’Impact a aussi renoué avec un joueur qu’il n’avait pas vu depuis longtemps, soit le défenseur Adrian Lopez, de retour à l’entraînement pour la première fois depuis juillet dernier.

L’Espagnol avait alors subi une deuxième déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit. Depuis qu’il s’est joint à l’Impact en juillet 2013, le défenseur de 28 ans n’a amorcé qu’une rencontre, celle contre le CD Heredia en Ligue des Champions de la CONCACAF, avant de subir coup sur coup ces deux blessures. Lopez a été limité à du jogging en solo.

«Je suis prêt à reprendre l’entraînement. Là, je cours seul, mais je pourrai m’entraîner avec l’équipe la semaine prochaine. À partir de là, ce sera à moi de retrouver mon rythme pour être prêt à jouer.»

Sous contrat jusqu’en juin, Lopez espère disputer le plus de minutes possibles, mais Klopas ne semblait pas plus pressé qu’il ne le faut à l’insérer au sein de sa formation.

«C’est sa deuxième déchirure du ligament croisé antérieur, a-t-il noté. Il a travaillé fort en rééducation, mais il faudra voir. C’est son premier jour. On devra l’évaluer. Je sais que son contrat vient à échéance en juin. Nous devrons tous voir de quelle façon il cadre dans nos plans. Nous prendrons ça une étape à la fois avec lui.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!