MONTRÉAL – Les Olympiques de Gatineau, les Screaming Eagles du Cap-Breton, les Mooseheads de Halifax et les Islanders de Charlottetown ont causé les premières surprises du tour initial des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior du Québec, l’emportant en territoire hostile vendredi. Et les champions de la saison régulière ont eu besoin de temps supplémentaire pour éviter un sort semblable.

Les Islanders ont signé la victoire la plus spectaculaire de la soirée, marquant huit fois en deuxième période en route vers une victoire de 8-2 contre le Phoenix de Sherbrooke. Daniel Sprong et Spenser Cobbold ont contribué à cette explosion avec deux buts chacun. Oliver Cooper et Filip Rydstrom ont également trouvé le fond du filet, en plus de récolter deux passes chacun. La timide riposte est venue de Carl Neill et de Tim Wieser.

À Shawinigan, Danny Moynihan a marqué le but victorieux avec un peu plus de quatre minutes à jouer à la troisième période, et les Moosehads ont renversé les Cataractes 3-2. Nikolaj Ehlers a été la vedette de ce triomphe, obtenant trois passes.

À Québec, les Screaming Eagles ont résisté à six supériorités numériques des Remparts et ils l’ont emporté 3-2. Matthew Nosella, Dillon Boucher et Evgeny Svechnikov ont trouvé le fond du filet pour Cap-Breton contre Callum Booth, qui a été préféré à Zachary Fucale. Adam Erne et Vladimir Tkachev ont répliqué pour les Remparts.

À Boisbriand, Joey Richard a participé à tous les buts des siens, marquant une fois et ajoutant trois mentions d’aide, et il a guidé les Olympiques vers une victoire de 4-1 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Les Olympiques ont frappé tôt, Valentin Zykov déjouant Samuel Montembeault après seulement 32 secondes de jeu. Yakov Trenin a doublé l’avance des visiteurs moins de huit minutes plus tard, et Richard a inscrit le filet d’assurance à 18:11 de la troisième période. Danick Martel a été l’unique buteur de l’Armada face à François Brassard, auteur de 34 arrêts.

Prolongation pour l’Océanic

Alors que quatre formations ont perdu l’avantage de la glace, l’Océanic de Rimouski, champion de la saison régulière, a eu besoin d’un but de François Beauchemin après 39 secondes de jeu en prolongation pour signer un gain de 4-3 contre les Tigres de Victoriaville.

L’Océanic a complètement dominé le duel, amassant 45 tirs vers Chase Marchand, contre seulement 18 pour les visiteurs, et a pris trois fois les devants dans la rencontre. Mais dirigés par Angelo Miceli, auteur d’un but et de deux passes, les Tigres ont répondu à chaque fois.

À Val-d’Or, Olivier Galipeau et Anthony Richard ont fait bouger les cordages dans un intervalle de huit secondes en fin de première période, propulsant les Foreurs vers une victoire de 6-2 contre les Huskies de Rouyn-Noranda.

Moins d’une minute avant ce doublé rapide, Justin Guénette avait permis aux Huskies de prendre une avance de 2-1. Guénette avait aussi récolté une passe sur le premier but du match, celui de Ryan Penny. Mais les deux buts rapides des Foreurs ont semblé coupé les griffes des Huskies, qui ont vu leurs rivaux de la «117» amasser 46 tirs en direction de Jérémy Bélisle et Samuel Harvey.

À Baie-Comeau, Jasmin Boutet a inscrit un doublé aidant le Drakkar à vaincre les Sea Dogs de Saint-Jean 3-1.

Toutes ces séries se poursuivent samedi, tandis que les Saguenéens de Chicoutimi et les Wildcats de Moncton reprendront le collier dimanche après avoir disputé le premier match jeudi. Les Wildcats l’ont emporté 4-2.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!