HALIFAX – Le skip canadien Pat Simmons a rebondi après avoir subi un premier revers au Championnat du monde de curling en signant deux victoires, mercredi, s’assurant du même coup d’une place dans le match opposant les deux meilleures formations du tournoi rotation.

Simmons a d’abord battu le Suisse Marc Pfister 8-4 en matinée, avant de malmener l’Écossais Ewan MacDonald 7-1 en soirée au Scotiabank Centre de Halifax. L’équipe canadienne, complétée par John Morris, Carter Rycroft et Nolan Thiessen, a donc un dossier de 8-1 avant le dernier jour du tournoi rotation, jeudi.

Le champion en titre Thomas Ulsrud (8-1), de la Norvège, a écrasé le Tchèque Jiri Snitil 12-5 afin également de confirmer sa place dans le match opposant les deux meilleures équipes du tournoi rotation. Ulsrud et Simmons s’affronteront vendredi soir avec une place en finale à l’enjeu.

Le perdant de ce match devra passer par la demi-finale contre le gagnant du duel entre les troisième et quatrième équipes au classement du tournoi rotation.

Les Canadiens, qui ont subi leur seule défaite jusqu’ici mardi soir contre Ulsrud, espèrent retrouver le podium après avoir terminé au quatrième rang l’an dernier à Pékin.

Simmons était de retour au sommet de son art contre l’Écosse, générant des vols d’un point lors de chacun des trois premiers bouts. Le Canada n’a jamais été inquiété par la suite et MacDonald a concédé la victoire après huit des 10 bouts prévus.

Le Suédois Niklas Edin, champion en 2013, a signé deux victoires mercredi afin de se retrouver seul en troisième place avec une fiche de 6-3. La Suisse a subi deux défaites et a chuté à 5-4, à égalité avec le Finlandais Aku Kauste. L’Américain John Shuster et le Japonais Yusuke Morozumi suivent à 4-5.

Jeudi, le Canada affrontera la Finlande et l’Italie.

Glenn Howard est le dernier skip canadien à avoir gagné le Championnat du monde de curling masculin. Il a décroché l’or en 2012, à Bâle, en Suisse.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!