Steve Sauvé/TC Media Patrick Laprade et Bertrand Hébert présentent, Maurice Mad Dog Vachon, aux éditions Libre Expression.

C’est devant une salle pleine d’anciens et d’actuels lutteurs, de passionnés par ce sport spectacle et de personnalités sportives que Bertrand Hébert et Patrick Laprade ont procédé au lancement de leur livre biographique racontant la vie du défunt lutteur Maurice «Mad Dog» Vachon, le mardi 31 mars à la Cage aux sports de la Place Versailles à Montréal.

Dans l’ouvrage de plus de 300 pages, les deux biographes décrivent Vachon comme une vedette qui se plaisait à se comporter comme un homme du peuple. «À son époque, Maurice Vachon était à la lutte professionnelle ce que John Cena est actuellement à la WWE. Il était et demeure encore aujourd’hui, le lutteur québécois le plus connu hors de la province. De plus, il a transcendé la lutte. Tout le monde connait Mad Dog Vachon. Même sa fameuse réplique: Ça ne prend pas un dictionnaire pour comprendre ça, est utilisée par tout le monde maintenant», explique l’auteur et résidant de Beauharnois, Bertrand Hébert.

De nombreuses heures de recherche ont été nécessaires afin de bien rendre aux lecteurs un portrait juste du lutteur, mais aussi de l’homme. Patrick Laprade à notamment fait le trajet de Montréal à Omaha, au Nebraska, dans le but de s’entretenir avec la veuve du célèbre lutteur, rencontre qui a duré plus de 10 heures.

«Maurice Vachon était tout un personnage. Il avait une capacité de communication comme personne. Ses entrevues sont passées à l’histoire. Maurice Vachon a déjà construit un cercueil pendant une entrevue en disant que c’était pour son adversaire. À une autre occasion, il avait mentionné aux médias qu’il allait se suicider s’il ne gagnait pas un match contre Kowalski», raconte avec le sourire Pat Laprade.

Les espoirs sont grands derrière la biographie. La première collaboration de Bertrand Hébert et de Patrick Laprade, «À la semaine prochaine si Dieu le veut», a été classée best-seller. Notons que ce livre a été lancé la journée même du décès de Maurice Vachon.

Présent lors du lancement du livre, le frère de Maurice Vachon, Guy, paraissait ému de l’hommage rendu à son grand-frère. «Maurice était plus vieux que moi. C’était mon protecteur. Les gens seront surpris d’apprendre à quel point il était un être débordant d’amour. Tout le monde qui connaissait personnellement Maurice ne pouvait le détester. C’était un chic type», confirme Guy Vachon.

Le livre sur la vie de Maurice Mad Dog Vachon est disponible dans toutes les librairies du Québec et dans les magasins à grande surface.

 

 

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!