Le Canadien a raté sa chance de balayer les Sénateurs mercredi soir. Il s’est plutôt incliné 1-0 à Ottawa.

Pas de panique, les Mont­réalais ont maintenant une avance de 3-1 et ils auront de nouveau l’occasion d’envoyer les Sens en vacances, vendredi soir au Centre Bell.

Pour un quatrième match de suite, le Canadien a cédé le premier. Mais il n’y a pas eu de remontée cette fois. Même que dans les derniers instants, Carey Price a eu toutes les misères du monde à rentrer au banc pour que son équipe puisse envoyer un attaquant supplémentaire dans la mêlée tellement Ottawa jouait serré.

Mike Hoffman a été le seul buteur de la rencontre. En milieu de troisième période, il a profité de la circulation devant le filet pour décocher un bon tir qui a trompé la vigilance
du portier montréalais.

Les Sénateurs ont semblé comprendre qu’il ne servait pas à grand-chose de s’épuiser à essayer de frapper l’adversaire sans arrêt.

Ils ont distribué 34 mises en échec hier, comparativement à 61 dimanche. Résultat, ils ont contrôlé la rondelle. Ils ont terminé la rencontre en avant 52-34 au chapitre des tirs tentés à cinq contre cinq, ce qui inclut les tentatives ratées et bloquées.

Échos de vestiaire

«[Les Sens] ont eu le dernier mot, mais je ne pense pas qu’on ait à être gênés de notre performance.»
– Michel Therrien, satisfait du travail de ses joueurs en dépit de la défaite

Attaque à cinq à plat

L’avantage numérique du Canadien a continué à faire défaut hier.

L’équipe a été blanchie en trois occasions sur l’attaque à cinq. De plus, elle ne s’est pas montrée très menaçante.

Depuis le début des séries, le portrait est assez sombre. En tout, les hommes de Michel Therrien ont obtenu 16 supériorités numériques. Ils n’ont marqué qu’un but en pareille occasion.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!