Graham Hughes/La Presse Canadienne Eugenie Bouchard.

Eugenie Bouchard, star du tennis canadien, a subi une défaite écrasante contre Andreea Mitu à la Fed Cup, le 19 avril. C’était son cinquième revers en autant de matchs et dernier d’une série de mauvais résultats depuis juin. La célébrité met-elle trop de pression sur ses épaules? Peut-être, selon des psychologues du sport consultés par TC Média.

«La célébrité instantanée apporte son lot de stress et de pression», explique Gordon Bloom, professeur de psychologie du sport à l’Université McGill.

«Vous passez par des pics et des vallées, des hauts et des bas. Vous devez passer par quelque chose une première fois pour apprendre à y faire face. Eugenie Bouchard est peut-être dans une vallée en ce moment. Mais si elle continue à travailler fort et qu’elle reste positive, je pense qu’elle va s’améliorer», ajoute-t-il.

Bruno Ouellette, un psychologue du sport qui a travaillé avec les olympiens Alexandre Despatie et Joannie Rochette, souligne qu’Eugenie Bouchard traverse une période d’adaptation. «Elle a récemment vécu de nombreux changements importants. Elle doit s’adapter à son nouvel entraîneur, à sa nouvelle célébrité et au fait que les médias sont après elle plus que jamais. Soudainement, elle ne contrôle plus son horaire. Son entraînement a probablement changé en conséquence.»

Toutefois, les deux experts sont formels: il ne faut pas tirer de conclusions hâtives.

«La première chose que vous avez à faire, c’est de voir s’il y a une blessure, note M. Bloom. Même si elle est guérie, elle peut encore avoir un impact sur l’athlète. Vous devez également parler à l’entraîneur de tennis pour voir si sa technique est à point. Si les experts disent que tout est beau, je dirais alors qu’il est fort probable qu’il y ait quelque chose qui ne va pas psychologiquement, que ce soit le manque de confiance, de motivation ou de focus.»

Eugenie Bouchard elle-même semble penser que cette période difficile est normale et temporaire.

«Ce ne est pas une défaite surprenante, a-t-elle commenté lors d’une conférence de presse après son dernier match. J’ai des hauts et des bas ces derniers temps. Je n’ai aucune explication. Je ne peux pas gagner chaque match. J’ai perdu cinq de suite, ce n’est pas la fin du monde.»

Solutions?
Bruno Ouellette a travaillé à plusieurs reprises avec des athlètes qui ont connu un succès instantané. Quand il voit venir cette situation, il tente de préparer mentalement ses clients pour les bons et les mauvais côtés du statut de célébrité.

«Je conseille les athlètes de ne pas lire ce qui est dit ou écrit à leur sujet dans les médias. Mais au cours des dernières années, c’est devenu impossible à cause des réseaux sociaux.»

Il affirme que le psychologue n’est qu’une pièce du casse-tête qu’est le progrès de l’athlète. «Ce sera la décision d’Eugenie Bouchard de faire ce qu’il faut pour atteindre ses objectifs, pas celle de son entraîneur ou de son psychologue.»

«La plupart des athlètes traversent des périodes difficiles. Je leur dis: « vous devez rester positif. Vous ne pouvez pas être dur envers vous-même et vous devez travailler plus fort dans vos entraînements. Parfois, vous allez devoir vous convaincre que vous méritez de remonter la pente »», explique Gordon Bloom.

La clé, rappelle-t-il, c’est la simplicité. Eugenie doit tout simplement retrouver le plaisir de jouer.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!