OTTAWA – La déception et l’amertume demeurent, mais l’enthousiasme quant à l’avenir permet au défenseur Marc Methot et au reste des Sénateurs d’entamer la saison morte avec confiance.

Les joueurs du club ont ramassé leurs effets personnels, mardi, deux jours après le revers de 2-0 contre le CH, qui remportait ainsi la série en six matches.

Il y a quand même du positif à tirer de la campagne. Après tout, les Sénateurs sont devenus la première équipe à se qualifier en séries après avoir accusé 14 points de retard sur la huitième place.

«Quand on regarde ce que nous avons accompli dans les derniers mois de la saison, on constate que c’était presque impossible, a dit Methot. Et il y a eu des gars qui ont été incroyables, comme ‘Hammer’ (le gardien Andrew Hammond). Il a joué un rôle extrêmement important.»

Hammond, qui a montré une fiche de 20-1-2, pourrait accéder à l’autonomie sans compensation le 1er juillet.

«J’aime la ville d’Ottawa et j’aimerais rester en place, a t-il mentionné. Cela dit, il y a deux gardiens avec des contrats à sens unique, alors il faudra attendre.»

Il faisait référence à Craig Anderson et Robin Lehner, ce qui veut dire que les Sénateurs auront une décision à prendre cet été.

«Tout ce qui m’importe c’est d’arriver bien préparé au camp, a dit Anderson. Je veux être dans la meilleure forme possible et mériter mon temps de glace.»

Les attaquants Erik Condra, Mika Zibanejad, Mark Stone, Jean-Gabriel Pageau, Alex Chiasson et Mike Hoffman pourraient aussi devenir joueurs autonomes.

Les Sénateurs ont atteint la finale de la coupe Stanley en 2007, mais depuis ce temps, ils ont franchi le premier tour une seule fois, en 2013. Les Penguins les ont alors écartés en cinq matches en deuxième ronde.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!