SHAWINIGAN, Qc – Les Sea Dogs de Saint-Jean ne sont plus en reste avec leurs adversaires au tournoi de la Coupe Memorial. Les champions de la LHJMQ ont leur victoire, comme tous les autres, après avoir vaincu les Oil Kings d’Edmonton 5-2, lundi, devant 3965 spectateurs au Centre Bionest.

Depuis l’instauration de la formule du tournoi à quatre équipes, en 1983, c’est la première fois que les quatre formations présentent une fiche de 1-1, avant les deux dernières rencontres du tour-rotation. Les Knights de London et les Oil Kings en viendront aux prises, mardi, avant le duel entre les Sea Dogs et les Cataractes de Shawinigan, mercredi.

«Ça illustre parfaitement que les équipes sont toutes du même calibre, a affirmé l’entraîneur des Sea Dogs, Gerard Gallant. Si l’une d’elles connaît un relâchement, elle va perdre. Ce soir, nous avons rivalisé et gagné plus de batailles individuelles.»

Zach Phillips, deux fois, Jonathan Huberdeau, Danick Gauthier et Ryan Tesink ont réussi les buts des champions en titre de la Coupe Memorial. Charlie Coyle a amassé deux aides.

«Nous avons été meilleurs d’une période à l’autre, et c’est positif, a avancé Huberdeau. Nous l’avons finalement cette première victoire.»

Huberdeau a ajouté que le but qu’il a obtenu en échappée lui insufflerait une bonne dose de confiance.

«Ça fait du bien de marquer un but comme celui-là, mais je n’ai pas joué mon meilleur match encore. Je sens que ça s’en vient.»

Kristians Pelss et Stephane Legault ont été les marqueurs des Oil Kings.

Devant les buts, Laurent Brossoit a été plus occupé que Mathieu Corbeil, les Sea Dogs ayant l’avantage 33-27 dans les tirs.

«Nous n’avons pas pu soutenir notre effort pendant toute la soirée, a commenté le défenseur des Oil Kings Keagan Lowe. Nous avons nos bons et nos moins bons moments. Ç’aurait été super d’avoir une fiche de 2-0 et d’être l’unique équipe invaincue du tournoi. Mais c’est comme si tout le monde repartait le tour-rotation à zéro. Les deux derniers matchs vont être enlevants. Nous allons être tout feu tout flamme pour la rencontre de mardi.»

Rien pour écrire

On s’attendait à un début de match énergique des Sea Dogs. C’est ce que leurs joueurs nous avaient dit, en tout cas, et c’est sûrement ce que les Oil Kings croyaient. Eh bien, non.

Les snoros de champions de la LHJMQ ont trouvé le moyen de marquer les premiers, à 4:23. Phillips a surpris tout le monde dans l’amphithéâtre, incluant le gardien Brossoit, en projetant la rondelle vers le but d’un angle restreint.

Les champions de l’Ouest ont créé l’égalité en supériorité numérique à 7:03. Positionné directement devant Corbeil, Pelss a fait dévier le tir des poignets de Mark Pysyk, en provenance de la ligne bleue.

«Après la première période, nous étions mécontents de notre jeu, a admis le gardien Corbeil. Nous avons mieux fait en deuxième et, en troisième, nous avons limité leurs chances de marquer et bourdonné autour du but adverse. Quand on joue de la sorte, on finit par marquer.

«C’est satisfaisant, mais vous n’avez pas encore vu les vrais Sea Dogs», a-t-il résumé.

Cran relevé

Personne ne sera renversé d’apprendre que la deuxième période a été meilleure. Les équipes ont relevé le niveau d’un cran.

Les Sea Dogs se sont forgé une avance de deux buts, avant que les Oil Kings ne fassent 3-2.

Huberdeau, que Coyle a envoyé en échappée, a d’abord mystifié Brossoit à l’aide d’une belle feinte à 6:27. Gauthier a ensuite été crédité du troisième but, le tir de Coyle déviant deux fois avant de longer l’intérieur du poteau à la gauche du gardien, à 15:53.

Plus d’une minute plus tard, à 16:56, Legault ramenait les siens dans le coup à la suite d’une belle incursion devant Corbeil.

Les Sea Dogs ont connu leurs meilleurs moments en troisième. Les Oil Kings ne s’en sont pas laissés imposer par moments.

Phillips a permis aux siens de souffler un peu en faisant mouche, avec moins de deux minutes à jouer. Tesink a souligné son 19e anniversaire de naissance, en complétant dans le filet abandonné.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!