CALGARY – Les Ducks d’Anaheim ne sont plus parfaits.

Après avoir entamé les séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec six victoires consécutives, les Ducks ont plié l’échine pour la première fois mardi soir dans une victoire dramatique de 4-3 en prolongation des Flames de Calgary.

Les Ducks étaient à 20 secondes d’enregistrer un septième gain de suite et de se forger une avance de 3-0 dans leur série, mais l’attaquant des Flames Johnny Gaudreau a créé l’égalité tandis que le gardien était au banc. Mikael Backlund a scellé l’issue de la rencontre à 4:24 de la période supplémentaire.

Les champions de la section Pacifique ont rarement échappé un match alors qu’ils menaient après deux périodes. Les Ducks ont compilé une fiche de 30-0-2 dans ces circonstances en saison régulière et avaient un dossier de 3-0 en séries éliminatoires avant la rencontre de mardi.

Ils sont donc tombés sur des Flames coriaces, qui ont gagné trois matchs éliminatoires jusqu’ici alors qu’ils tiraient de l’arrière après deux périodes, un exploit qu’ils ont accompli à 10 reprises pendant la saison régulière.

«Ils forment une bonne équipe. Ils ont orchestré des remontées pendant toute la saison, a noté l’attaquant des Ducks Matt Beleskey, qui a marqué son troisième but des séries éliminatoires. C’est impossible d’avoir un dossier de 16-0 en séries éliminatoires. Ce n’est qu’une défaite, il faut rebondir, car on dispose d’une pause de deux jours, au cours de laquelle on aura des entraînements très intenses, et ensuite on reprend le collier.»

Les Ducks ont pris la direction des Rocheuses après la rencontre. Ils passeront les prochains jours à s’entraîner à Banff, en Alberta, dans un complexe situé à 90 minutes à l’Ouest de Calgary.

«Nous allons prendre une pause et connaître deux bonnes journées d’entraînement», a résumé le capitaine des Ducks Ryan Getzlaf.

Lors du match no 4 vendredi soir, les Ducks devront faire ce que les Canucks de Vancouver ont été incapables d’accomplir en première ronde — gagner un match au Saddledome. Les Flames ont une fiche parfaite de 4-0 en séries éliminatoires devant une marée rouge de partisans portant le chandail local orné du célèbre ‘C’ enflammé.

«Nous devons respecter notre plan de match, avoir une meilleure exécution et être meileurs, parce qu’ils le seront», a dit Getzlaf.

Les matchs sont de plus en plus serrés dans cette série.

Selon l’entraîneur-chef des Ducks, Bruce Boudreau, le manque de discipline pourrait expliquer une partie du phénomène.

Le but égalisateur de Gaudreau s’est produit lors du sixième jeu de puissance des Flames mardi, et du troisième dans les 20 dernières minutes de jeu. Backlund a ensuite marqué pendant que l’arbitre avait le bras levé pour appeler une pénalité.

«Nous devons être meilleurs. Nous ne pouvons écoper de six, ou de sept pénalités (si Backlund n’avait pas marqué) et s’attendre à gagner un match de hockey. Peu importe l’équipe, a mentionné Boudreau. Nous retournerons à l’entraînement afin de peaufiner notre jeu. Nous n’avons pas bien joué. Ça résume bien la situation.»

Le match no 5 aura lieu au Honda Center dimanche, où les Flames n’ont pas savouré la victoire depuis un match éliminatoire du 25 avril 2006.

«Nous avons obtenu trois belles chances de marquer en prolongation, mais ils ont profité d’une des leurs. C’est la vie, a confié Beleskey. Mais nous menons toujours 2-1. Si nous gagnons le prochain match, alors nous aurons l’opportunité de conclure la série à domicile.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!