Paul Chiasson | La Presse Canadienne

BROSSARD, Qc – Marc Bergevin ne se laisse pas aveugler par l’élimination du Canadien au deuxième tour des séries éliminatoires, qu’il estime davantage circonstanciel que lié à un manque d’effectifs. Conséquemment, le directeur général de l’équipe n’envisage pas d’effectuer de grands chambardements au cours de l’été.

Mettant l’accent sur les aspects positifs de la saison qui vient de s’achever, Bergevin a répété à l’occasion de son bilan de fin de saison, vendredi, qu’il ne veut pas déroger de sa philosophie qui consiste «à bien repêcher et à développer les jeunes talents à l’interne».

«Tout le monde aimerait obtenir un joueur de centre très talentueux, mais ils ne sont tout simplement pas disponibles. Jeudi soir, je jouais sur ma console de jeu PlayStation et j’ai fait une transaction majeure. Ce matin, j’ai essayé le même échange avec le directeur général, mais il m’a raccroché le téléphone au nez, a lancé Bergevin à la blague.

«Le dernier gros centre qui a changé d’équipe, ç’a été Joe Thornton je crois, il y a une dizaine d’années», a-t-il renchéri.

Il s’est dit sensiblement confronté à la même problématique quand vient le temps de mettre la main sur un ailier qui peut marquer entre 25 ou 30 buts.

«Pour en acquérir un, il faut sacrifier un morceau de l’équipe et, à ce moment, on fait un pas de côté, a opiné Bergevin. La meilleure façon de continuer d’aller vers l’avant, c’est de miser sur nos jeunes.

«Nous avons de bons joueurs, mais notre principal atout reste notre gardien et notre défense. Ma tâche est d’améliorer l’équipe. Je crois que nous sommes dans la bonne voie depuis trois ans.»

Il s’est dit prêt à faire une entorse à sa philosophie advenant qu’une occasion se présente, «mais ces offres-là ne sont pas venues jusqu’à maintenant», a-t-il précisé.

Petry, la priorité

Le directeur général a admis que sa priorité, à brève échéance, est d’essayer de convaincre le défenseur Jeff Petry de rester avec l’équipe. Acquis des Oilers d’Edmonton à la date limite des échanges en mars, Petry s’est avéré un rouage important dans le dernier droit de la saison et en séries éliminatoires.

«Nous sommes vraiment contents de lui. Nous trouvons qu’il cadrerait parfaitement avec nous. Il y a un fort intérêt de notre part et je crois que l’intérêt est partagé», a-t-il ajouté, en évoquant les propos racolleurs que Petry a tenus la veille.

Bergevin a souligné plus tard que la mise sous contrat de l’Américain âgé de 27 ans permettrait à l’équipe d’alléger la charge de travail du vétéran Andrei Markov, qui a été moins efficace en séries, et qu’Alexei Emelin avait mieux paru à partir du moment où on l’avait jumelé à Petry.

Therrien bien en selle

Bergevin a accordé un vibrant vote de confiance à l’entraîneur Michel Therrien et à ses adjoints, trois jours après l’élimination du Tricolore en six matchs contre le Lightning de Tampa Bay. Il a du coup voulu faire taire les rumeurs au sujet de Mike Babcock, qui est fort convoité.

«Est-ce qu’il y a quelqu’un dans cette pièce qui doutait que Michel Therrien ne puisse pas faire du bon travail ici?», a-t-il demandé aux journalistes, visiblement irrité par la question.

«Michel Therrien fait du travail exceptionnel. C’est décevant de penser qu’il n’est pas un entraîneur établi, un ‘gagnant’ et un entraîneur réputé dans la Ligue nationale. Ça me déçoit plus que ça me fâche qu’on puisse penser ça», a-t-il continué.

Prêt pour la question, Bergevin a énuméré les succès de l’équipe en séries au cours des deux dernières saisons: 29 matchs joués — le deuxième meilleur total de la ligue; 16 victoires — le troisième meilleur total; et cinq rondes jouées — seuls les Rangers de New York et les Blackhawks de Chicago ont fait mieux.

Interrogé à savoir s’il confirmait le retour de tout le personnel d’entraîneurs, Bergevin a répondu: «Ce que je confirme, c’est que Michel et son groupe ont fait du travail exceptionnel. Je n’ai aucune raison de faire de changement. Nous avons fini au deuxième rang de la ligue en saison régulière. En séries, notre élimination représente une déception. Mais en général, le groupe a fait de l’excellent travail.»

Bergevin a par ailleurs confirmé avoir déjà indiqué aux vétérans Manny Malhotra, Sergei Gonchar et Mike Weaver qu’ils ne seront pas de retour la saison prochaine. Il les a remerciés pour les services rendus en matière de leadership principalement.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!